Item List

Les solutions de transport local pour un entrepreneur Food

Un des multiples casse-têtes auquel doit faire un nouvel un entrepreneur Food est de trouver une solution optimale pour la gestion de sa chaîne logistique ou de son supply chain dont le transport est un élément. La logistique dans ce contexte se situe à deux niveaux : L’approvisionnement en matières premières Avec ses acteurs professionnels locaux qui ont mis en en place des solutions et des pratiques adaptées pour accompagner un entrepreneur Food qui ne maîtrise pas encore les rouages de cette activité. Pour s’approvisionner, un entrepreneur alimentaire doit tenir compte de quelques éléments importants : Choix d’un transporteur professionnel localisé à Bruxelles et qui dispose dans son assortiment des denrées produites à Bruxelles. L’écologie des pratiques du transporteur. Un transporteur en règle avec les normes de l’AFSCA. Un transporteur qui dispose des moyens de transport qui vont garantir la fraîcheur des denrées alimentaires. Possibilité de travail en partenariat et assistance d’un transporteur et fournisseur professionnel spécialisé dans le Food. Un fournisseur qui peut s’adapter facilement à votre cadence d’approvisionnement en flux tendus. Choix d’un partenaire qui réalise des économies d’échelles afin de bénéficier d’un coût d’approvisionnement relativement bas sur vos commandes. Eu égard à tous ces critères à prendre à considération dans le choix d’un fournisseur de matières premières, nous avons le cas de deux acteurs professionnels dans le Foodservice qui intervient à plusieurs niveaux de tout le système de votre supply chain en amont (achat auprès des producteurs bios, emballages, étiquetages, approvisionnement, transport). Solucious, Vandemoortele, Biofresh, ... sont des acteurs dans la livraison de denrées fraîches pour des clients professionnels. Ils prennent en charge pour ces derniers la disponibilité dans leur assortiment alimentaire des produits frais, locaux et/ou bios selon le moment et les fréquences de vos commandes. La possibilité de faire un tracking instantané de votre livraison afin de mener à bien votre production. Au-delà de leur activité comme fournisseur, ces opérateurs peuvent devenir vos partenaires dans votre assistance en tant qu’entrepreneur débutant, par la mise en place d’un service plus flexible avec plus de jours ouvrables de livraison comme tous les samedis, la possibilité d’ajuster ou de modifier votre commande deux jours ouvrables avant la livraison. En outre, ils offrent des solutions de menus via des recettes intelligentes pour garantir votre rentabilité. Une des valeurs ajoutées de leur service est le fait que leur système d’approvisionnement assure la cohérence entre les commandes finales de vos clients et les quantités de matières premières dont vous avez besoin pour éviter le gaspillage des denrées. Pour optimiser vos coûts d’approvisionnements il serait recommandable de travailler avec ce type de fournisseurs qui ont déjà un niveau d’activité élevé et réalisant des économies d'échelle. Source : www.solucious.be Ces deux opérateurs travaillent avec pas mal de producteurs bruxellois, ce qui vous garantit l’origine locale de vos denrées et leur fraîcheur. Livraison au consommateur final À ce niveau il s’agit de faire livrer les plats préparés à chaque consommateur. Plusieurs critères sont à prendre en considération afin de déterminer si l’entrepreneur doit réaliser lui-même les livraisons, externaliser ses livraisons via une entreprise spécialisée, ou faire un mix des deux. Il est important à ce niveau d’analyser des critères importants tels que : La proximité : il faudrait réaliser une analyse de sa zone de chalandise afin de déterminer d’où provient la plupart des commandes faites en ligne. Par exemple, pour une cuisine située à Bruxelles, l’entrepreneur observe si la majorité de ses clients sont localisés au centre-ville ou en périphérie. En fonction de cette analyse, on peut faire le choix du mode livraison. Si les livraisons sont relativementconcentrées dans un même espace géographique et doivent être réalisées à une même plage horaire, on pourrait réaliser soi-même les livraisons ou faire appels à des plateformes de livraisons par vélo. Dans la ville de Bruxelles il existe plusieurs services de livraison par vélo (Urbike, Molenbike, Dioxyde de Gambettes, Ecopostale, PedalBXL, HUSH RUSH, Transpire Transport, Bubble Post, Deliveroo, Uber Eat, Mabool, etc.). Pour un entrepreneur qui aurait par exemple des clients dispersés dans sa zone de chalandise, il pourrait opérer par groupage au lieu des livraisons individuelles en vélo. Nous avons des livreurs qui disposent des mini conteneurs sur des vélos et peuvent fournir par secteur géographique. Afin de faire une bonne analyse de votre zone de chalandise, vous disposez d’une plateforme pour le monitoring géographique (http://monitoringdesquartiers.brussels/) qui vous donne des précisions sur les quartiers bruxellois et le comparer avec la localisation d’origine de vos clients. La rapidité : on estime la distance pour assurer une livraison rapide des plats chauds à 3km de vos cuisines. Il est donc important pour un entrepreneur d’aménager dans une cuisine qui ne soit pas éloignée du centre-ville de Bruxelles c’est le cas BeCook! situé à proximité de Tours et Taxis, au centre de Bruxelles (à 3 km du centre-ville) ce qui vous permet de livrer dans un plus grand périmètre. Le coût : le choix du mode de livraison doit aussi tenir compte du coût de revient de chaque livraison. A l’instar de l’approvisionnement, il faudrait opter pour une société de livraison qui a un taux de pénétration significatif sur le marché bruxellois comme et qui réalisent déjà des économies d’échelles comme c’est le cas des plateformes de livraison à vélo. Les moyens logistiques du livreur : il est important de tenir compte des différents types de moyens de transport dont dispose le livreur. Si par exemple vous faites des plats frais en petites quantités, il vous faudra des petites camionnettes frigorifiques adaptées pour la conservation de la fraîcheur de vos plats et les coûts de transport de vos petites quantités. L’idéal serait d’utiliser ces camionnettes pour organiser des tournées multi-destinations à une plage horaire bien déterminée. Sources: www.solucious.be www.biofresh.be www.bice.be www.gondola.be Lokale transportoplossingen voor een voedsel ondernemer Een van de vele puzzels waar een startende voedsel ondernemer mee te maken krijgt, is het vinden van een optimale oplossing voor de aansturing van hun logistieke keten of hun supply chain, waar transport een onderdeel van is. Logistiek is in deze context op twee niveaus: De levering van grondstoffen Met zijn lokale professionele spelers die aangepaste oplossingen en praktijken hebben ingevoerd om een ​​voedings ondernemer te ondersteunen die de werking van deze activiteit nog niet onder de knie heeft. Om te sourcen, moet een voedsel ondernemer een paar belangrijke dingen overwegen: Keuze van een in Brussel gevestigde professionele transporteur die de in Brussel geproduceerde levensmiddelen in zijn assortiment heeft. De ecologie van de praktijken van de vervoerder. Een vervoerder met een goede reputatie volgens de FAVV-normen. Een vervoerder die over de transportmiddelen beschikt die de versheid van levensmiddelen garanderen. Mogelijkheid tot samenwerking en assistentie van een professionele transporteur en leverancier gespecialiseerd in Food. Een leverancier die zich gemakkelijk kan aanpassen aan uw just-in-time leveringscadans. Keuze van een partner die schaalvoordelen realiseert om te profiteren van relatief lage leveringskosten op uw bestellingen. Gezien al deze criteria waarmee rekening moet worden gehouden bij de keuze van een leverancier van grondstoffen, hebben we het geval van twee professionele spelers in de Foodservice die ingrijpen op verschillende niveaus van het hele systeem van uw stroomopwaartse toeleveringsketen (inkoop bij bio producenten, verpakking, etikettering, levering, transport). Solucious, Vandemoortele, Biofresh, ... zijn spelers in de levering van vers voeding voor professionele klanten. Voor deze laatste zorgen zij voor de beschikbaarheid in hun foodassortiment van verse en biologische producten, afhankelijk van de frequentie van uw bestellingen. De mogelijkheid om uw levering direct te volgen om uw productie succesvol af te ronden. Naast hun activiteit als leverancier, kunnen deze operators uw partner worden in uw hulp als startende ondernemer, door een flexibelere service op te zetten met meer werkdagen van levering zoals elke zaterdag, de mogelijkheid om uw bestelling twee werkdagen van tevoren aan te passen of te wijzigen levering. Daarnaast bieden ze menu-oplossingen via slimme recepten om uw winstgevendheid te waarborgen. Een van de toegevoegde waarden van hun service is het feit dat hun bevoorradingssysteem zorgt voor consistentie tussen de uiteindelijke bestellingen van uw klanten en de hoeveelheden grondstoffen die u nodig heeft om voedselverspilling te voorkomen. Om uw leveringskosten te optimaliseren, is het raadzaam om samen te werken met dit type leverancier die al een hoog activiteitsniveau heeft en schaalvoordelen realiseert. Deze twee operatoren werken samen met heel wat Brusselse producenten, wat u de lokale oorsprong van uw voedsel en de versheid ervan garandeert. Levering aan de eindconsument Op dit niveau gaat het erom de bereide maaltijden bij elke consument te laten bezorgen. Om te bepalen of de ondernemer de leveringen zelf moet doen, zijn leveringen moet uitbesteden via een gespecialiseerd bedrijf, of een combinatie van beide, moeten verschillende criteria in overweging worden genomen om te bepalen of de ondernemer de leveringen zelf moet doen. Op dit niveau is het belangrijk om belangrijke criteria te analyseren, zoals: Nabijheid: er moet een analyse van het verzorgingsgebied worden uitgevoerd om te bepalen waar de meeste online bestellingen vandaan komen. Voor een keuken in Brussel bijvoorbeeld observeert de ondernemer of de meerderheid van zijn klanten zich in het stadscentrum of aan de rand bevindt. Afhankelijk van deze analyse kunnen we de leveringswijze kiezen. Als de leveringen relatief geconcentreerd zijn in hetzelfde geografische gebied en op hetzelfde tijdslot moeten worden uitgevoerd, kunnen we de leveringen zelf doen of de bezorgplatforms per fiets aandoen. In de stad Brussel zijn er verschillende bezorgdiensten voor fietsen (Urbike, Molenbike, Dioxyde de Gambettes, Ecopostale, PedalBXL, HUSH RUSH, Transpire Transport, Bubble Post, Deliveroo, Uber Eat, Mabool, enz.). Voor een ondernemer die bijvoorbeeld klanten verspreid in zijn verzorgingsgebied zou hebben, zou hij kunnen werken met groupage in plaats van individuele leveringen per fiets. We hebben bezorgers die minicontainers op de fiets hebben en per geografisch gebied kunnen leveren. Om een ​​goede analyse van uw verzorgingsgebied te maken, beschikt u over een platform voor geografische monitoring (http://monitoringdesquartiers.brussels/ ) dat u details geeft over de Brusselse wijken en deze vergelijkt met de oorspronkelijke locatie van uw klanten. Snelheid: de afstand wordt geschat op 3 km van uw keukens om een ​​snelle levering van warme gerechten te garanderen. Voor een ondernemer is het dus belangrijk om zich te vestigen in een keuken die niet ver van het centrum van Brussel ligt, dit is het geval bij BeCook! gelegen nabij Tours en Taxis, in het centrum van Brussel (3 km van het stadscentrum) waardoor u in een grotere perimeter kunt leveren. Kosten: bij de keuze van de leveringsmethode moet ook rekening worden gehouden met de kostprijs van elke levering. Net als de bevoorrading moeten we kiezen voor een bezorgbedrijf met een aanzienlijke penetratiegraad op de Brusselse markt en die nu al schaalvoordelen realiseert zoals het geval is met fietsbezorgplatforms. De logistiek van de bezorger: het is belangrijk om rekening te houden met de verschillende soorten transport die de bezorger ter beschikking staan. Als u bijvoorbeeld verse maaltijden in kleine hoeveelheden maakt, heeft u kleine koelwagens nodig die zijn aangepast om de versheid van uw gerechten en de transportkosten van uw kleine hoeveelheden te behouden. Ideaal zou om deze bestelwagens te gebruiken om meerdere bestemmingen op een specifiek tijdslot te organiseren. Bronnen: www.solucious.be www.biofresh.be www.bice.be www.gondola.be

Les solutions de transport local pour un entrepreneur Food

Un des multiples casse-têtes auquel doit faire un nouvel un entrepreneur Food est de trouver une solution optimale pour la gestion de sa chaîne logistique ou de son supply chain dont le transport est un élément. La logistique dans ce contexte se situe à deux niveaux : L’approvisionnement en matières premières Avec ses acteurs professionnels locaux qui ont mis en en place des solutions et des pratiques adaptées pour accompagner un entrepreneur Food qui ne maîtrise pas encore les rouages de cette activité. Pour s’approvisionner, un entrepreneur alimentaire doit tenir compte de quelques éléments importants : Choix d’un transporteur professionnel localisé à Bruxelles et qui dispose dans son assortiment des denrées produites à Bruxelles. L’écologie des pratiques du transporteur. Un transporteur en règle avec les normes de l’AFSCA. Un transporteur qui dispose des moyens de transport qui vont garantir la fraîcheur des denrées alimentaires. Possibilité de travail en partenariat et assistance d’un transporteur et fournisseur professionnel spécialisé dans le Food. Un fournisseur qui peut s’adapter facilement à votre cadence d’approvisionnement en flux tendus. Choix d’un partenaire qui réalise des économies d’échelles afin de bénéficier d’un coût d’approvisionnement relativement bas sur vos commandes. Eu égard à tous ces critères à prendre à considération dans le choix d’un fournisseur de matières premières, nous avons le cas de deux acteurs professionnels dans le Foodservice qui intervient à plusieurs niveaux de tout le système de votre supply chain en amont (achat auprès des producteurs bios, emballages, étiquetages, approvisionnement, transport). Solucious, Vandemoortele, Biofresh, ... sont des acteurs dans la livraison de denrées fraîches pour des clients professionnels. Ils prennent en charge pour ces derniers la disponibilité dans leur assortiment alimentaire des produits frais, locaux et/ou bios selon le moment et les fréquences de vos commandes. La possibilité de faire un tracking instantané de votre livraison afin de mener à bien votre production. Au-delà de leur activité comme fournisseur, ces opérateurs peuvent devenir vos partenaires dans votre assistance en tant qu’entrepreneur débutant, par la mise en place d’un service plus flexible avec plus de jours ouvrables de livraison comme tous les samedis, la possibilité d’ajuster ou de modifier votre commande deux jours ouvrables avant la livraison. En outre, ils offrent des solutions de menus via des recettes intelligentes pour garantir votre rentabilité. Une des valeurs ajoutées de leur service est le fait que leur système d’approvisionnement assure la cohérence entre les commandes finales de vos clients et les quantités de matières premières dont vous avez besoin pour éviter le gaspillage des denrées. Pour optimiser vos coûts d’approvisionnements il serait recommandable de travailler avec ce type de fournisseurs qui ont déjà un niveau d’activité élevé et réalisant des économies d'échelle. Source : www.solucious.be Ces deux opérateurs travaillent avec pas mal de producteurs bruxellois, ce qui vous garantit l’origine locale de vos denrées et leur fraîcheur. Livraison au consommateur final À ce niveau il s’agit de faire livrer les plats préparés à chaque consommateur. Plusieurs critères sont à prendre en considération afin de déterminer si l’entrepreneur doit réaliser lui-même les livraisons, externaliser ses livraisons via une entreprise spécialisée, ou faire un mix des deux. Il est important à ce niveau d’analyser des critères importants tels que : La proximité : il faudrait réaliser une analyse de sa zone de chalandise afin de déterminer d’où provient la plupart des commandes faites en ligne. Par exemple, pour une cuisine située à Bruxelles, l’entrepreneur observe si la majorité de ses clients sont localisés au centre-ville ou en périphérie. En fonction de cette analyse, on peut faire le choix du mode livraison. Si les livraisons sont relativementconcentrées dans un même espace géographique et doivent être réalisées à une même plage horaire, on pourrait réaliser soi-même les livraisons ou faire appels à des plateformes de livraisons par vélo. Dans la ville de Bruxelles il existe plusieurs services de livraison par vélo (Urbike, Molenbike, Dioxyde de Gambettes, Ecopostale, PedalBXL, HUSH RUSH, Transpire Transport, Bubble Post, Deliveroo, Uber Eat, Mabool, etc.). Pour un entrepreneur qui aurait par exemple des clients dispersés dans sa zone de chalandise, il pourrait opérer par groupage au lieu des livraisons individuelles en vélo. Nous avons des livreurs qui disposent des mini conteneurs sur des vélos et peuvent fournir par secteur géographique. Afin de faire une bonne analyse de votre zone de chalandise, vous disposez d’une plateforme pour le monitoring géographique (http://monitoringdesquartiers.brussels/) qui vous donne des précisions sur les quartiers bruxellois et le comparer avec la localisation d’origine de vos clients. La rapidité : on estime la distance pour assurer une livraison rapide des plats chauds à 3km de vos cuisines. Il est donc important pour un entrepreneur d’aménager dans une cuisine qui ne soit pas éloignée du centre-ville de Bruxelles c’est le cas BeCook! situé à proximité de Tours et Taxis, au centre de Bruxelles (à 3 km du centre-ville) ce qui vous permet de livrer dans un plus grand périmètre. Le coût : le choix du mode de livraison doit aussi tenir compte du coût de revient de chaque livraison. A l’instar de l’approvisionnement, il faudrait opter pour une société de livraison qui a un taux de pénétration significatif sur le marché bruxellois comme et qui réalisent déjà des économies d’échelles comme c’est le cas des plateformes de livraison à vélo. Les moyens logistiques du livreur : il est important de tenir compte des différents types de moyens de transport dont dispose le livreur. Si par exemple vous faites des plats frais en petites quantités, il vous faudra des petites camionnettes frigorifiques adaptées pour la conservation de la fraîcheur de vos plats et les coûts de transport de vos petites quantités. L’idéal serait d’utiliser ces camionnettes pour organiser des tournées multi-destinations à une plage horaire bien déterminée. Sources: www.solucious.be www.biofresh.be www.bice.be www.gondola.be Lokale transportoplossingen voor een voedsel ondernemer Een van de vele puzzels waar een startende voedsel ondernemer mee te maken krijgt, is het vinden van een optimale oplossing voor de aansturing van hun logistieke keten of hun supply chain, waar transport een onderdeel van is. Logistiek is in deze context op twee niveaus: De levering van grondstoffen Met zijn lokale professionele spelers die aangepaste oplossingen en praktijken hebben ingevoerd om een ​​voedings ondernemer te ondersteunen die de werking van deze activiteit nog niet onder de knie heeft. Om te sourcen, moet een voedsel ondernemer een paar belangrijke dingen overwegen: Keuze van een in Brussel gevestigde professionele transporteur die de in Brussel geproduceerde levensmiddelen in zijn assortiment heeft. De ecologie van de praktijken van de vervoerder. Een vervoerder met een goede reputatie volgens de FAVV-normen. Een vervoerder die over de transportmiddelen beschikt die de versheid van levensmiddelen garanderen. Mogelijkheid tot samenwerking en assistentie van een professionele transporteur en leverancier gespecialiseerd in Food. Een leverancier die zich gemakkelijk kan aanpassen aan uw just-in-time leveringscadans. Keuze van een partner die schaalvoordelen realiseert om te profiteren van relatief lage leveringskosten op uw bestellingen. Gezien al deze criteria waarmee rekening moet worden gehouden bij de keuze van een leverancier van grondstoffen, hebben we het geval van twee professionele spelers in de Foodservice die ingrijpen op verschillende niveaus van het hele systeem van uw stroomopwaartse toeleveringsketen (inkoop bij bio producenten, verpakking, etikettering, levering, transport). Solucious, Vandemoortele, Biofresh, ... zijn spelers in de levering van vers voeding voor professionele klanten. Voor deze laatste zorgen zij voor de beschikbaarheid in hun foodassortiment van verse en biologische producten, afhankelijk van de frequentie van uw bestellingen. De mogelijkheid om uw levering direct te volgen om uw productie succesvol af te ronden. Naast hun activiteit als leverancier, kunnen deze operators uw partner worden in uw hulp als startende ondernemer, door een flexibelere service op te zetten met meer werkdagen van levering zoals elke zaterdag, de mogelijkheid om uw bestelling twee werkdagen van tevoren aan te passen of te wijzigen levering. Daarnaast bieden ze menu-oplossingen via slimme recepten om uw winstgevendheid te waarborgen. Een van de toegevoegde waarden van hun service is het feit dat hun bevoorradingssysteem zorgt voor consistentie tussen de uiteindelijke bestellingen van uw klanten en de hoeveelheden grondstoffen die u nodig heeft om voedselverspilling te voorkomen. Om uw leveringskosten te optimaliseren, is het raadzaam om samen te werken met dit type leverancier die al een hoog activiteitsniveau heeft en schaalvoordelen realiseert. Deze twee operatoren werken samen met heel wat Brusselse producenten, wat u de lokale oorsprong van uw voedsel en de versheid ervan garandeert. Levering aan de eindconsument Op dit niveau gaat het erom de bereide maaltijden bij elke consument te laten bezorgen. Om te bepalen of de ondernemer de leveringen zelf moet doen, zijn leveringen moet uitbesteden via een gespecialiseerd bedrijf, of een combinatie van beide, moeten verschillende criteria in overweging worden genomen om te bepalen of de ondernemer de leveringen zelf moet doen. Op dit niveau is het belangrijk om belangrijke criteria te analyseren, zoals: Nabijheid: er moet een analyse van het verzorgingsgebied worden uitgevoerd om te bepalen waar de meeste online bestellingen vandaan komen. Voor een keuken in Brussel bijvoorbeeld observeert de ondernemer of de meerderheid van zijn klanten zich in het stadscentrum of aan de rand bevindt. Afhankelijk van deze analyse kunnen we de leveringswijze kiezen. Als de leveringen relatief geconcentreerd zijn in hetzelfde geografische gebied en op hetzelfde tijdslot moeten worden uitgevoerd, kunnen we de leveringen zelf doen of de bezorgplatforms per fiets aandoen. In de stad Brussel zijn er verschillende bezorgdiensten voor fietsen (Urbike, Molenbike, Dioxyde de Gambettes, Ecopostale, PedalBXL, HUSH RUSH, Transpire Transport, Bubble Post, Deliveroo, Uber Eat, Mabool, enz.). Voor een ondernemer die bijvoorbeeld klanten verspreid in zijn verzorgingsgebied zou hebben, zou hij kunnen werken met groupage in plaats van individuele leveringen per fiets. We hebben bezorgers die minicontainers op de fiets hebben en per geografisch gebied kunnen leveren. Om een ​​goede analyse van uw verzorgingsgebied te maken, beschikt u over een platform voor geografische monitoring (http://monitoringdesquartiers.brussels/ ) dat u details geeft over de Brusselse wijken en deze vergelijkt met de oorspronkelijke locatie van uw klanten. Snelheid: de afstand wordt geschat op 3 km van uw keukens om een ​​snelle levering van warme gerechten te garanderen. Voor een ondernemer is het dus belangrijk om zich te vestigen in een keuken die niet ver van het centrum van Brussel ligt, dit is het geval bij BeCook! gelegen nabij Tours en Taxis, in het centrum van Brussel (3 km van het stadscentrum) waardoor u in een grotere perimeter kunt leveren. Kosten: bij de keuze van de leveringsmethode moet ook rekening worden gehouden met de kostprijs van elke levering. Net als de bevoorrading moeten we kiezen voor een bezorgbedrijf met een aanzienlijke penetratiegraad op de Brusselse markt en die nu al schaalvoordelen realiseert zoals het geval is met fietsbezorgplatforms. De logistiek van de bezorger: het is belangrijk om rekening te houden met de verschillende soorten transport die de bezorger ter beschikking staan. Als u bijvoorbeeld verse maaltijden in kleine hoeveelheden maakt, heeft u kleine koelwagens nodig die zijn aangepast om de versheid van uw gerechten en de transportkosten van uw kleine hoeveelheden te behouden. Ideaal zou om deze bestelwagens te gebruiken om meerdere bestemmingen op een specifiek tijdslot te organiseren. Bronnen: www.solucious.be www.biofresh.be www.bice.be www.gondola.be

Fruit de Palme, entre tradition et économie circulaire

Source:pixabay Dans toutes les cultures, il existe un terme pour désigner la cuisine, et sa définition est presque toujours la même :transformer des aliments dans le but de les rendre comestibles.La cuisine est le lieu où se déroulent ces transformations. Chaque culture connait une évolution de mode de vie qui conduit à la rencontre entre la culture food moderne et la cuisine traditionnelle. Nous allons particulièrement vous faire découvrir un élément incontournable dans la tradition food du Cameroun, contrée située en Afrique centrale, riche d’une large diversité de pratiques et recettes de cuisines. L’huile de palme, très souvent appelé dans le jargon local ‘’l’huile rouge ‘’ fait partie des éléments très importants dans le code food du Cameroun. Son usage remonte à des siècles plus spécifiquement au sein de l’ethnie Bamiléké localisée dans la région ouest du pays .90% de leur food traditionnel sont fait à base de l’huile de palme. C’est le cas par exemple de quelques plats traditionnels les plus célèbres : -Taha jhekouo : appelé localement en français « la tenue militaire » car à la cuisson ce met, il présente deux couleurs (vert et jaune) semblables à la combinaison des treillis militaires. Il se compose de farine de maïs, du sel, de feuilles de tubercules de taro, d’eau, piment, crevettes et l’huile palme. Le mélange est emballé Source : actu24.pro/arts-culinaires -Koki : c’est un gâteau traditionnel fait à base de grains de cornilles écrasés et mélangés à de l’huile rouge, du sel et piment légèrement piquant de quoi réveillé vos papilles gustatives. Source : cuisinedumboa.com L’huile rouge est une huile non raffinée obtenue par pressage des fruits de palme. Environ 80% de sa production au Cameroun est destinée au food. Elle représente le produit végétal le plus riche en bêta-carotène (15 fois plus que la carotte), précurseur des vitamines A et E qui préviennent contre les risques cardiovasculaires, cancéreux et visuels. Elle est riche en acides gras saturés 51% et 49% d’acides gras insaturés produisant du bon cholestérol et oméga 3. Vous devez savoir que l’huile de palme dans cette localité, traditionnellement est symbolique car elle est utilisée non seulement pour des recettes food, mais aussi pour le traitement médicinal dans la mesure où elle est utilisée dans des villages comme huile corporelle pour le traitement des inflammations cutanées sur les enfants, ou administrée par voie orale pour le traitement des troubles gastriques chez les bébés. Ce qui est aussi très intéressant dans l’usage traditionnel de l’huile rouge est sa dimension économique et écologique, notamment l’aspect économie circulaire issue des pratiques ancestrales chez le peuple Bamiléké dans l’ouest du Cameroun. Tous les composants d’un fruit de palme font chacun l’objet d’un usage économique afin de créer de la valeur dans sa filière de production. D’abord de quoi est constitué un fruit de palme. Source : quoidansmonassiette.fr, 2016 Un fruit de palme est fait d’une coque épaisse qui constitue la première couche où se trouve l’huile, ensuite une seconde coque fine noire et dure dont il faut broyer afin d’extraire un fruit relativement sucré consommable comme du pistache. Qu’en est-il de la dimension économie circulaire ? Le fruit de palme est un élément parfaitement illustratif de l’économie circulaire, étonnant n’est-ce pas ? Son arbre, le palmier, est aussi utilisé depuis des siècles dans cette contrée pour le prélèvement d’une boisson alcoolisée appelée par les populations ‘’le vin de rafia ‘’ ou ‘’vin blanc’’ très prisée par ces communautés villageoises ainsi qu’en milieu urbain. Source : https://fr.m.wikipedia.org/Agripo,2016 Comme autre élément impliqué dans l’économie circulaire, il y a naturellement les fruits de palme. Souvenez-vous, plus haut, nous vous avons présenté les différentes parties du fruit donc chacun a une valeur d’usage spécifique pour un besoin précis. Notamment la pulpe (la partie charnue du fruit) qui sert à la production d’huile de palme depuis des siècles de manière traditionnelle. Source : agritrop.cirad.fr,2013 Sur cette photographie vous avez un aperçu de la production artisanale de l’huile de palme. Comme troisième composant nous avons le palmiste ou le noyau du fruit sous forme de graine, utilisé depuis des siècles pour la production de l’huile de palmiste très différent d’huile de palme. Denrée nécessaire à la fabrication de plusieurs produits dérivés tels que : les savons, les détergents et les cosmétiques. L’huile de palmiste est similaire à l’huile de noix de coco en termes de composition chimique, de caractéristiques physiques et d’utilisations. Source : Wikipédia, 2014 Ce qui est encore surprenant, est que l’huile de palmiste peut aussi être utilisée dans le food sans aucundanger. Riche en vitamine K pour améliorer la santé de nos os. Vous pouvez donc l’utiliser quotidiennement dans votre alimentation pour un mode de vie sain grâce à ses bienfaits étonnants, avec un apport en cholestérol HDL bon pour la santé, malgré sa proportion importante d’acides gras saturés. Voilà une bonne nouvelle qui pourrait faire l’affaire du food pour les personnes friandes des repas diététiques. Source:T.K.Naliaka ,Own work,2017 Le quatrième composant, et non des moindres, issu des fruits de palmes qui entre dans l’économie circulaire est le détritus obtenu après le pressage des fruits (voir image ci-dessous). Il s’agit de la membrane enveloppante des fruits qui après pressage devient ce qu’on appelle « le tourteau de palmiste » constitué de fibres et de coques de palmiste. Après son séchage, ces résidus sont utilisés comme combustible pour la cuisson quotidienne dans les localités villageoises ou bien recyclés dans la préparation des noix de palme pour le pressage d’huile. Ceci est capital d’autant plus qu’il permet d’éviter l’usage du bois de chauffe comme combustible et in fine de préserver les localités forestières du déboisement qui impacte le réchauffement climatique. Source : agritrop.cirad.fr,2013 _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Palmvrucht,tussen traditie en circulaire economie Bron:Pixabay In alle culturen bestaat er een woord voor koken, en de definitie ervan is bijna altijd dezelfde:voedsel verweken om het eetbaar te maken.De keuken is een plek waar deze transformaties plaatsvinden. Elke cultuur ervaart een evolutie van levensstijl die leidt tot de ontmoeting tussen de moderne eetecultuur en de traditionele keuken.In het bijzonder laten we je een essentieel element ontdekken voetseltraditie van Kameroen, een land in Centraal-Afrika,rijk aan een breed scala aan kookpraktijken en recepten . Palmolie, in het lokale jargon heel vaak "rode olie" genoemd, is een van de belangrijkste elementen in de voetselcode van Kameroen. Het gebruik ervan gaat eeuwen terug, meer bepaald onder de etnische groep van Bamileke,in de westelijke regio van het land. 90% van hun traditionele gerechten is gemaakt van palmolie. Dit is bijvoorbeeld het geval bij enkele van de beroemdste traditionele gerechten: -Taha jhekouo:plaatselijk in het Frans "la tenue militaire" (de militaire outfit) genoemd, omdat dit gerecht bij het koken twee kleuren heeft (groen en geel) vergelijkbaar met militaire uniformen. Het bestaat uit maïsmeel, zout,taroknolbladadjes, water, chilipepers, garnalen en palmolie. Het mengsel wordt in bananenbladeren gewikkeld en vervolgens gestoomd. Mmmm...lekker! Bron:actu24.pro/arts-culinaires -Koki : het is een traditionele cake gemaakt van en gemalen cornillakorrels gemengd met rode olie, zout en licht pikante chilipeper om je smaakpapillen te prikkelen. Bron: cuisinedumboa.com Rode olie is een ongeraffineerde olie, die door het persen van palmvruchten wordt verkregen.80% van de productie in Kameroen is bestemd voor voedsel. Het is het rijkste plantaardige product aan bèta-caroteen (15 keer meer dan wortels), rijk aan vitamine A en E die cardiovasculaire, kanker- en visuele risico's voorkomen. Het is rijk aan 51% verzadigde vetzuren en 49% aan onverzadigde vetzuren die goede cholesterol en omega 3 produceren. U moet weten dat palmolie in deze plaats van oudsher symbolisch is,omdat het niet alleen voor voedselrecepten wordt gebruikt maar ook voor medicinale behandeling.Het wordt gebruikt als lichaamsolie voor de behandeling van huidontstekingen bij kinderen, of oraal toegediend voor de behandeling van maagstoornissen bij baby's. Wat ook erg interessant is aan het traditionele gebruik van de rode olie,is de economische en ecologische dimensie ervan,met name het aspect van de circulaire economie als gevolg van voorouderlijke praktijken onder de Bamileke-bevolking in het westen van Kameroen. Alle componenten van palmfruit worden elk economisch gebruik om waarde te creëren in de productieketen.Ten eerste, waar wordt palmvrucht van gemaakt? Bron : quoidansmonassiette.fr, 2016 Een palmvrucht heeft dikke schil die de eerste laag olie vormt.Dan is er een tweede dunne,zwarte en harde schaal die moet worden geperst om een relatief zoete,eetbare vrucht zoals pistache te extraheren Hoe zit het met de circulaire economie-dimensie? De palmfruit is een perfect voorbeeld van de circulaire economie,verbazingwekkend ,is het niet ? Zijn boom,de palmboom,wordt in deze streek ook al eeuwenlang gebruikt voor de extractie vaneen alcoholische drank die door de bevolking "rafia-wijn"of "witte wijn" wordt genoemd. Dit laatste is zowel bij deze dorpsgemeenschappen als in stedelijke gebieden erg populair. Bron:https://fr.m.wikipedia.org/Agripo,2016 Als tweede element in de circulaire economie zijn er natuurlijk palmvruchten. Vergeet niet dat we hierboven de verschillende delen van de vrucht hebben voorgesteld, die elk een specifieke gebruikswaarde hebben voor een specifieke behoefte. Met name het vruchtvlees (het vlezige deel van de vrucht) wordt al eeuwenlang op traditionele wijze gebruikt bij de productie van palmolie. Bron: agritrop.cirad.fr,2013 Op deze foto zie een ambachtelijke productie van palmolie. Als derde component hebben we de palmpit of de pit van de vrucht in zaadvorm, die wordt gebruikt voor de productie van palmpitolie, die heel anders is dan palmolie. Het is een noodzakelijke grondstof voor de vervaardiging van verschillende afgeleide producten zoals zeep, wasmiddelen en cosmetica. Palmpitolie is vergelijkbaar met kokosolie in termen van chemische samenstelling, fysieke kenmerken en toepassingen. Bron: Wikipédia, 2014 Wat zelfs verrassend is, is dat palmpitolie ook veilig in voedsel kan worden gebruikt.Rijk aan vitamineK om de gezondheid van onze botten te verbeteren.Je kan het daarom dagelijks gebruiken juw voeding voor een gezonde levensstijl dankzij de voordelen ervan,met een gezonde HDL-cholesterolinname, ondanks het hoge gehalte aan verzadigde vetzuren. Dit is goed nieuws voor degenen die dol zijn op van gezonde maaltijden. Bron:T.K.Naliaka ,Own work,2017 De vierde component, en niet de minste, van palmvruchten die in de circulaire economie terechtkomen, is het afval dat wordt verkregen na het persen van de vruchten (zie onderstaande afbeelding). Dit is het omhullende membraan van de vrucht dat wordt genoemd "palmpitcake", bestaande uit vezels en palmpitschillen. Na het drogen worden deze residuen gebruikt als brandstof voor het dagelijks koken in dorpsgemeenschappen of worden ze gerecycled bij de bereiding van palmpitten voor oliepersing. Dit is des te belangrijker omdat het het mogelijk maakt het gebruik van brandhout als brandstof te vermijden en uiteindelijk bosgebieden te beschermen tegen ontbossing, wat gevolgen heeft voor de opwarming van de aarde. Bron: agritrop.cirad.fr,2013 Sources/Bonnen: -https://agricultureaufeminin.wordpress.com/2015/02/08/ -https://quoidansmonassiette.fr/le-veritable-enjeu-de-lhuile-de-palme-nest-pas-la-sante-mais-lenvironnement/ -https://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_de_palme -https://agritrop.cirad.fr/575608/1/document_575608.pdf https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Extraction_du_vin_de_palme_dans_le_village_de_Tayap.jpg

Comment appréhender le futur à travers nos assiettes ?

10 milliards est le nombre d’êtres humains que la Terre devrait supporter d’ici 2050. Nous savons tous que le nombre de naissance est en constante augmentation à travers les années contrairement au taux de mortalité qui reste stable : pour 1 personne décédée, environ 2 bébés viennent au monde. C’est une constatation qui devient un réel problème lorsque les habitudes de consommation rentrent en jeu. Globalement, le niveau de vie des Hommes connait une hausse ce qui leur donne la liberté de mieux vivre et de mieux consommer au détriment des aspects social et environnemental de nos sociétés. Non seulement les ressources naturelles viennent à épuisement mais aussi 30% des gaz à effet de serre de notre planète sont causées par le secteur de l’agro-alimentaire. Pour prendre davantage conscience de ce problème mondial, Global Footprint Network a instauré le Earth Overshoot Day représentant le jour auquel l’humanité a utilisé toutes les ressources épuisables produites par notre système planétaire pour une année. En 2020, il s’agissait du 22 août et malheureusement ce jour risque d’être prématuré à un plus grand degré dans les prochaines années. Pour ralentir nos impacts néfastes sur notre écosystème, nous devons inévitablement changer nos modes de consommation. Alors, qu’entendez-vous pour adopter de meilleurs gestes ? Source: Freepik Afin de vous conduire à mieux consommer au quotidien, nous vous donnons quelques conseils. Diminuer ses déchets Une action simple au quotidien que vous pouvez facilement inclure dans vos habitudes lorsque vous êtes en cuisine. Le tri de nos déchets est de nos jours primordial pour favoriser leur recyclage et ainsi s’inscrire dans une démarche circulaire. Vous pouvez également optez pour des produits et emballages réutilisables qui permet à chaque réutilisation d’éviter des objets jetables dans nos poubelles. Le petit plus, si vous avez accès à un bout de jardin, vous pouvez composter vos denrées alimentaires. Faire ce geste éco-citoyen vous permet de recycler vos déchets organiques en terreau biologique pour permettre un meilleur développement votre espace vert. Et ceux en appartement, comment ils font ? Pas de panique, il existe une solution grâce au mini composteur d’intérieur qui trouvera sa place dans votre cuisine. Il permet le traitement de vos déchets sans odeur et en un temps record de 24H. Pour plus d’informations cliquez ici. Une autre tendance du recyclage des déchets est la revalorisation des produits biologiques usagers. Vous pouvez, directement de la maison, vous inscrire dans cette démarche anti-gaspi en transformant les épluchures de légumes en chips ou encore le pain rassit en croutons pour salade. Il faut également savoir que c’est le pari de nombreux entrepreneurs écoresponsables. C’est le cas de Barley’s, une start-up Bruxelloise qui fabrique des recettes saines pour chiens à base de drêches d’orge jetées par les brasseries. Riches en fibres et en protéines, ces produits sont idéaux pour compléter l’alimentation de votre chien en lui garantissant des moments de plaisir 100% naturels. Si vous voulez en savoir plus, visitez leur site web en cliquant ici. Privilégier les protéines végétales Et oui, c’est une solution efficace quand on remarque que 1 kg de bœuf demande 15 000 litres d’eau contre 1 800 pour 1 kg de grains de soja. Pour les amateurs de viande, délaisser un steak animal pour des plats à base de protéines végétales risque d’être un sacré challenge qui cependant peut limiter leur effet environnemental. En plus, l’apport nutritionnel de ces alternatives est intéressant pour notre corps tout en réduisant l’utilisation des engrais. Pour ainsi se tourner progressivement vers ce type de régime, il existe le flexitarisme qui permet de se baser sur des produits végétaux au quotidien tout en consommant occasionnellement de la viande. Les bienfaits ? La préserve de l’environnement, la prévention des maladies cardiovasculaire et de l’obésité, la réduction des dépenses alimentaires, la facilité de suivre ce mode de vie et bien plus encore. Opter pour le vrac De nombreux magasins vous proposent d’acheter en bonne quantité en fonction de vos besoins grâce à leurs dispositifs de vente en vrac. Vous avez plus qu’à vous munir de vos contenants et sachets pour consommer seulement ce dont vous avez envie. Si beaucoup d’entre nous pensent que le vrac est réservé à seulement quelques aliments, ce processus d’achat s’est diversifié, que ce soit des aliments solides (féculents, légumineuses, fruits secs…) ou des produits liquides (huile, vinaigre…) et même des produits ménagers (liquide vaisselle, lessive…). La question du budget reste partagée entre les diverses opinions mais n’oublions pas que de nombreux produits en vrac sont généralement bio ce qui augmente ainsi leur prix. 15% est le pourcentage que vous gagnerez sur votre panier (en comparant des produits équivalents). En optant pour cette alternative zéro-déchet, vous participez à la réduction du suremballage des produits et à la diminution de l’empreinte carbone que la collecte des packagings provoque. Source : Unsplash Suivre les saisons Même si nos envies sont fortement influencées par la diversité de l’offre des distributeurs, notre corps nécessite d’apports nutritionnels spéciaux en fonction des saisons. Lorsqu’on se rend aux supermarchés, nous devons être vigilants à choisir les fruits et légumes correspondants à la période. Vous pouvez vous référencez sur des sites web pour confirmer votre choix. Dans ce cas, le goût et la qualité seront d’autant plus au rendez-vous. Également, il ne faut pas oublier que hors saison les produits sont généralement plus traités avec des pesticides pour permettre leur pousse et ainsi combler le manque de soleil dont ils ont besoin. Or, ils sont à l’origine de nombreux problèmes de santé, comme des cancers, et écologiques lorsqu’ils se retrouvent dans les nappes phréatiques, par exemple. Manger local Qui dit local, dit proximité. La réduction des distances et des intermédiaires est évidente lorsque vous achetez à des producteurs locaux. Ainsi, vous diminuez votre impact carbone tout en contribuant au développement de l’économie de la région. La tendance du locavorisme, terme désignant la consommation d’aliments produits à moins de 250 km de son domicile, s’inscrit progressivement dans les habitudes des consommateurs avec comme premier objectif des produits qualitatifs et savoureux. Cette impulsion de consommer différent et mieux est le cœur de la stratégie de Good Food, qui se dit plus qu’un simple slogan mais une réelle politique publique volontariste portée par la Région de Bruxelles-Capitale en abordant toutes les dimensions de l’alimentation. Leur double ambition : « mieux produire » en valorisant les petits producteurs locaux et « bien manger » en rendant une meilleure consommation accessible à tous. Visitez leur site web pour en savoir plus. Bien plus que d’être inscrites dans une démarche écologique, ces astuces vous permettront de faire faire des économies à votre porte-monnaie. Envie de devenir un citoyen écoresponsable pour garantir un futur meilleur ? Agissons ensemble et vite ! Source : Freepik ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Hoe zie je de toekomst door onze platen? 10 miljard is het aantal mensen dat de aarde tegen 2050 zou moeten kunnen herbergen. Wij weten allemaal dat het aantal geboorten in de loop der jaren voortdurend toeneemt, terwijl het sterftecijfer stabiel blijft: voor elke 1 persoon die sterft, worden er ongeveer 2 baby's geboren. Dit is een feit dat een echt probleem wordt wanneer consumptiegewoonten in het spel komen. Wereldwijd kent de levensstandaard van de mensen een stijging die hen de vrijheid geeft beter te leven en te consumeren ten koste van de sociale en milieu-aspecten van onze samenlevingen. Niet alleen worden natuurlijke hulpbronnen uitgeput, maar ook wordt 30% van de broeikasgassen van de planeet veroorzaakt door de voedingsindustrie. Om mensen bewust te maken van dit mondiale probleem heeft het Global Footprint Network Earth Overshoot Day ingesteld, de dag waarop de mensheid alle uitputbare hulpbronnen die ons planetaire systeem in een jaar heeft voortgebracht, heeft opgebruikt. In 2020 was dit 22 augustus en helaas zal deze dag de komende jaren waarschijnlijk in sterkere mate voorbarig zijn. Om onze schadelijke gevolgen voor ons ecosysteem af te remmen, moeten wij onvermijdelijk onze consumptiepatronen veranderen. Dus, wat bedoel je met betere gebaren aannemen? Bron: Freepik Om u te helpen elke dag beter te consumeren, geven wij u enkele adviezen. Verminder je afval. Een eenvoudige dagelijkse handeling die u gemakkelijk in uw gewoonten kunt opnemen wanneer u in de keuken staat. Het sorteren van ons afval is tegenwoordig van essentieel belang om recycling te bevorderen en zo deel uit te maken van een circulaire aanpak. U kunt ook kiezen voor herbruikbare producten en verpakkingen die telkens opnieuw kunnen worden gebruikt om wegwerpvoorwerpen in onze vuilnisbak te vermijden. Het extraatje, als je toegang hebt tot een stuk tuin, kan je je voedsel composteren. Door dit gebaar van eco-burger te maken, kunt u uw organisch afval recycleren in organische grond om een betere ontwikkeling van uw groene ruimte mogelijk te maken. En degenen die in een appartement wonen, hoe doen ze dat? Geen paniek, er is een oplossing dankzij de mini-composteerbak die zijn plaats zal vinden in uw keuken. Hiermee kunt u uw afval reukloos en in een recordtijd van 24 uur behandelen. Een andere trend in afvalrecycling is de herwaardering van gebruikte organische producten. U kunt, rechtstreeks van thuis uit, meedoen aan deze aanpak tegen verspilling door groenteschillen te verwerken tot chips of oud brood tot croutons voor salades. U moet ook weten dat veel ecologisch verantwoorde ondernemers deze uitdaging zijn aangegaan. Dat is het geval met Barley's, een Brusselse start-up die gezonde recepten voor honden maakt op basis van gerstkorrels die door brouwerijen worden weggegooid. Deze producten, rijk aan vezels en eiwitten, zijn ideaal als aanvulling op de voeding van uw hond en garanderen hem een 100% natuurlijk genot. Liever plantaardige eiwitten En ja, het is een efficiënte oplossing als je bedenkt dat voor 1 kg rundvlees 15.000 liter water nodig is, tegen 1.800 voor 1 kg sojabonen. Voor vleesliefhebbers kan het een hele uitdaging zijn om over te schakelen van dierlijke biefstuk naar plantaardige eiwitgerechten, maar het kan hun milieu-impact beperken. Bovendien is de voedingsbijdrage van deze alternatieven interessant voor ons lichaam, terwijl het gebruik van meststoffen wordt beperkt. Om geleidelijk over te schakelen op dit soort dieet is er het flexitarisme, dat ons in staat stelt dagelijks plantaardige producten en af en toe vlees te consumeren. De voordelen? Het behoud van het milieu, het voorkomen van hart- en vaatziekten en zwaarlijvigheid, de verlaging van de voedseluitgaven, het gemak waarmee deze levensstijl kan worden gevolgd en nog veel meer. Kiezen voor bulk Veel winkels bieden aan om in de juiste hoeveelheid te kopen volgens uw behoeften dankzij hun bulkverkoop apparaten. Het enige wat je hoeft te doen is je bakjes en zakjes pakken en alleen consumeren wat je wilt. Velen onder ons denken dat bulk is voorbehouden aan slechts enkele voedingsmiddelen, maar de inkoop is gediversifieerd, of het nu gaat om vaste voedingsmiddelen (zetmeel, peulvruchten, gedroogd fruit...) of vloeibare producten (olie, azijn...) en zelfs huishoudelijke producten (afwasmiddel, waspoeder...). De kwestie van het budget blijft verdeeld tussen de verschillende meningen, maar laten we niet vergeten dat veel producten in bulk over het algemeen biologisch zijn, waardoor hun prijs stijgt. 15% is het percentage dat u zult winnen op uw mandje (door gelijkwaardige producten te vergelijken). Door te kiezen voor dit zero-waste alternatief, draagt u bij aan het verminderen van de oververpakking van producten en van de koolstofvoetafdruk die de inzameling van verpakkingen veroorzaakt. Bron: Unsplash De seizoenen volgen Ook al worden onze verlangens sterk beïnvloed door de diversiteit van het aanbod van de distributeurs, ons lichaam heeft behoefte aan speciale voedingsbijdragen naar gelang van de seizoenen. Wanneer we naar de supermarkt gaan, moeten we goed opletten dat we de groenten en het fruit kiezen die bij de periode horen. U kunt websites raadplegen om uw keuze te bevestigen. In dat geval zullen de smaak en de kwaliteit des te beter zijn. Vergeet ook niet dat producten buiten het seizoen over het algemeen meer met pesticiden worden behandeld om hun groei mogelijk te maken en zo het gebrek aan zonlicht dat ze nodig hebben te vullen. Zij zijn echter de oorzaak van vele gezondheidsproblemen, zoals kanker, en ecologische problemen wanneer zij bijvoorbeeld in het grondwater terechtkomen. Lokaal eten Lokaal betekent dicht bij huis. De vermindering van afstanden en tussenpersonen is duidelijk wanneer u van plaatselijke producenten koopt. Zo verkleint u uw koolstofvoetafdruk en draagt u tegelijkertijd bij aan de ontwikkeling van de economie van de regio. De trend van het locavorisme, een term die de consumptie aanduidt van voedsel dat binnen een straal van 250 km van de woonplaats is geproduceerd, maakt geleidelijk deel uit van de consumptiegewoonten, met als hoofddoel kwaliteit en smaakvolle producten. Deze drang om anders en beter te consumeren staat centraal in de Good Food strategie, die meer is dan een simpele slogan maar een echt proactief overheidsbeleid dat door het Brussels Hoofdstedelijk Gewest wordt ondersteund door alle aspecten van voeding aan te pakken. Hun dubbele ambitie is om "beter te produceren" door “kleine lokale producenten te promoten” en "goed te eten" door betere consumptie voor iedereen toegankelijk te maken. Voor meer informatie, bezoek hun website. Deze tips maken niet alleen deel uit van een ecologische aanpak, maar zullen u ook in staat stellen geld te besparen op uw portemonnee. Wil je een eco-verantwoordelijke burger worden om een betere toekomst te verzekeren? Laten we samen en snel handelen! Bron: Freepik Sources / Bronnen : https://www.fournisseur-energie.com/actualites/alimentation-du-futur/#:~:text=1.,star%20du%20futur%20%3A%20les%20insectes%20!&text=Aussi%2C%20on%20consid%C3%A8re%20que%20la,de%20porc%20ou%20de%20b%C5%93uf. https://www.inc-conso.fr/content/alimentation/comment-reduire-limpact-de-son-alimentation-avec-la-clcv https://www.greenpeace.fr/guetteur/ https://www.footprintnetwork.org/our-work/ecological-footprint/ https://www.rustica.fr/jardin-bio/pourquoi-composter,3141.html http://www.sante-et-nutrition.com/proteines-animales-environnement/#:~:text=Impact%20environnemental%20de%20la%20consommation%20mondiale%20de%20prot%C3%A9ines%20animales&text=C'est%20l%C3%A0%20un%20des,du%20respect%20de%20son%20%C3%A9cosyst%C3%A8me. https://www.lexpress.fr/styles/saveurs/valorisation-des-restes-alimentaires-4-initiatives-qui-nous-ont-convaincus_2078748.html https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=regime-flexitarien_nu#:~:text=Les%20flexitariens%20le%20sont%20g%C3%A9n%C3%A9ralement,notamment%20le%20cancer%20du%20c%C3%B4lon). https://www.lamazuna.com/blog/detail/en-finir-avec-les-emballages-pourquoi-dire-oui-au-vrac-.html

BeCook! Qu’est-ce que c’est le « Guide de l’entrepreneur Food » ?

Vous souhaitez vous lancer dans le domaine alimentaire et vous n’avez aucune idée comment y parvenir ? Vous voulez également connaître les grandes étapes pour commencer votre projet dans le domaine alimentaire ? Pas de panique ! Que vous soyez traiteur, glacier, ou pâtissier, restaurateur, ou encore entrepreneur en devenir nous prenons en compte tous les profils en proposant diverses démarches entrepreneuriales quant à votre projet dans le secteur de l’alimentaire et du « food ». Grace à notre « Le Guide de l’entrepreneur Food », profitez de nombreux avantages mis à votre disposition sous forme d’informations, de conseils et d’astuces de nos experts afin de réaliser au mieux votre projet. Il existe des questions que vous vous poseriez tout naturellement pour démarrer votre projet comme : Quelles formations sont nécessaires ? Quelles autorisations sont à prévoir ? Comment financer les investissements ? Comment calculer sa rentabilité Quelles sont les règles d’hygiène à respecter ? Comment faire du bio, local, ou de l’économie circulaire ? Ce guide de l’entrepreneur Food vous propose une lecture rapide et efficace qui vous permettra de démarrer de la meilleure des façons en tant qu’entrepreneur Food en répondant aux questions essentielles avant de vous lancer. Ce guide vous permettra d’obtenir une meilleure compréhension sur : Les fonds propres Les investisseurs externes Le crowdfunding Le soutien du secteur public Les règlementations et autorisations La rentabilité Pour conclure en plus de tous les avantages d’accompagnement, de coaching et de consulting par des experts dans votre projet food. Nous vous fournissons ce guide pratique dans le but que vous ayez toute les cartes en main pour bien démarrer ou faire évoluer votre projet. Il va vous servir de référence afin que vous ne puissiez pas faire d’erreur et surtout que vous ne rater aucune règles importante dans l’entreprenariat alimentaire. Comme vous le savez chez BeCook ! notre mission est de vous accompagner dans le succès de votre projet Food et de vous transmettre tous les outils nécessaire pour y arriver. Comment se procurer ce guide de l’entrepreneur food ? Ce guide est complètement gratuit ! Il vous suffit simplement de cliquer sur ce lien pour pouvoir le consulter autant de fois que vous le souhaitez ! Vous pouvez également participer à l’un de nos webinaires. Vous pourrez avoir l’occasion d’en apprendre plus sur de multiples sujets dans le domaine alimentaire. Inscrivez-vous dès maintenant sur notre site : www.becook.be ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Wat is de "Gids voor Voedingsondernemers"? Wil je een voedingsbedrijf beginnen en heb je geen idee hoe je dat moet doen? Wil je ook weten wat de belangrijkste stappen zijn om je voedingsproject te starten? Geen paniek! Of u nu traiteur, ijsmaker, banketbakker, restaurateur, of zelfs een beginnende ondememer bent, wij houden rekening met alle profielen. Wij bieden verschillende ondememende benaderingen aan voor uw project in de voedingssector. Dankzij onze "gids voor voedingsondernemers" kunt u profiteren van de vele voordelen die u worden geboden in de vorm van informatie, advies en tips van onze deskundigen om het beste uit uw projecten te halen. Er zijn vragen die je jezelf natuurlijk zou stellen om je project te beginnen, zoals: Welke opleiding is nodig? Welke vergunningen zijn vereist? Hoe moeten de investeringen worden gefinancierd? Hoe bereken je de rentabiliteit? Wat zijn de hygieneregels die nagestreefdmoeten worden ? Hoe kan je bio, lokaal of circulaire economie worden ? Deze gids voor voedingsondernemers geef je een snelle en doeltreffende lectuur die je op de beste manier op weg helpt als voedingsondernemer door de essentiële vragen te beantwoorden voordat je begint. Deze gids geeft u een beter begrip van : Eigen vermogen Externe investeerders Crowdfunding Ondersteuning vanuit de publieke sector Regelgeving en vergunningen Winstgevendheid Tot slot, naast alle voordelen van ondersteuning, coaching en advies door experts in uw voedselproject. Geven wij u deze praktische gids, zodat je alle kaarten in handen hebt om aan de slag te gaan of verder te ontwikkelen. Het zal dienen als referentie zodat je geen fouten kunt maken en vooral geen belangrijke regels in het voedingsondememerschap over het hoofd ziet. Zoals je weet bij BeCook ! onze missie is om je te ondersteunen en bij het succes van jouw en je alle nodige tools te bieden die je nodig hebt om erin te slagen. Hoe kom je aan deze voor voedingsondernemers ? Deze gids is helemaal gratis! Klik gewoon op deze link en u kunt hem zo vaak bekijken als u wilt! Het zal binnenkort in het Nederlands beschikbaar zijn. U kunt ook deelnemen aan een van onze webinars. U krijgt de kans om meer te weten te komen over verschillende onderwerpen in verband met voedsel. Schrijf je nu in op onze website: www.becook.be

BeCook ! – Découvrez Pâques à travers le monde

En Belgique Pâques rime avec … la chasse aux œufs ! En effet, cette tradition provient du Moyen-âge. Comme il était interdit de sonner les cloches entre le jeudi saint et le jour de Pâques, on expliquait ce silence aux enfants par les cloches qui allaient se faire bénir à Rome. Et en revenant, elles étaient chargées des œufs qui tombaient dans les jardins et sur les balcons. Cependant, en observant d’autres cultures nous pouvons découvrir des traditions qui différent complétement des nôtres. Les feux d’artifices, les batailles d’eau, … . Découvrez Pâques à travers le monde dans cet article ! Source: Pexels 1. Traditions à travers le monde Australie À Pâques les supermarchés belges sont remplis de chocolats en forme d’œuf et de lapin. Cependant, en Australie ces derniers sont remplacés par les bilbys, qui ont les oreilles de lapin mais un museau de souris. En effet, dans ce pays les lapins sont vus comme des dévastateurs des terres et donc ne sont pas vraiment appréciés. Source : rightknowgmo.com Corfou, Grèce Et maintenant faisons un peu de bruit sur l’île de Corfou. Saviez-vous que le samedi saint les Grecs jettent des pots en terre par la fenêtre ? Certains pensent que ceci provient des Vénitiens, qui au nouvel an jetaient des vieux objets pour marquer un nouveau départ, d’autres disent que ça symbolise les nouvelles récoltes. Finlande En Finlande les enfants se déguisent en sorcière et mendient les œufs de porte en porte. Ceci a pour but d’éloigner les mauvais esprits en échange d’une récompense chocolatée, ou d’autres sucreries. Selon certaines sources, cette visite est également accompagnée par des secouages de branches de saule, ce qui porte chance. Florence, Italie Connaissez-vous le « Scoppio del Carro » ? En effet il s’agit d’une tradition de Pâques de Florence, où un chariot embelli de feux d’artifices est conduit dans les rues par des personnes en costumes du XVème siècle. Arrêté au dôme, le chariot est allumé, et le spectacle commence. Cette tradition vise à assurer des bonnes récoltes. Haux, France Certains fêtent Pâques entre amis, famille, et d’autres avec un village tout entier ! En effet, à Haux les gourmets préparent une omelette géante. Selon les dernières données, elle peut inclure plus de 4 5000 œufs et nourrir 1000 personnes. Selon l’histoire, Napoléon a adoré ce plat et a demandé de le préparer pour toute son armée. Cette tradition est également présente à Bessières, où l’omelette peut atteindre jusqu’à 15.000 œufs ! Source : Remy Gabalda / AFP - Getty Images Hongrie Place aux couleurs ! A Pâques les Hongrois décorent les œufs. Les anciennes techniques de peinture sont encore utilisées. Par exemple, pour obtenir la couleur jaune on utilise le safran et le calendula, et pour la couleur verte on applique les épinards, les orties et les baies vertes. Philippines Une autre idée créative ! Les Philippins créent des statuettes en feuilles de palmier. En général elles sont en forme de croix, fleur ou colombe, et ont pour but de protéger les maisons des mauvais esprits. Pologne À l’attaque ! Le lundi de Pâques, les Polonais célèbrent le Śmigus-dyngus, qui est tout simplement une bataille d’eau. Les armes utilisées sont les pistolets à eau, les seaux ou les bouteilles en plastiques. Dans certaines familles cette activité est même fêtée dès le matin. Alors, garde aux dormeurs ! Dans le passé, cette tradition avait pour but de réveiller les habitants après l’hiver sombre, et de favoriser la fertilité chez les femmes. 2. Quelques inspirations culinaires Mexique La « Capirotada » qui est un plat provenant du Nord-Ouest de Mexique. Il s’agit d’un pouding au pain. Chaque ingrédient est un symbole. Par exemple, nous pouvons y retrouver les bâtons de cannelles qui représentent la croix et les raisins qui représentent les clous. Source : metalboss.com Equateur Fanesca est une soupe provenant de l’équateur. Sa composition varie d’une région à l’autre. Mais les ingrédients principaux sont les 12 grains, qui représentent les 12 apôtres, la morue, le lait, les œufs et le « molo ». La recette la plus ancienne date de 1882 ! Source : laylita.com Espagne La mona est une brioche qui est consommée traditionnellement en Espagne à Pâques, et qui se caractérise par des saveurs citronnées et de fleur d’orangé. Traditionnellement, ce dessert est partagé en famille et est dégusté durant un pique-nique. Source : Jean-louis Girones Guadeloupe Le matété est un plat de Guadeloupe. L’ingrédient principal est le crabe de terre, qui est capturé en février et nourri jusqu’à Pâques. Ce crabe est également consommé en Martinique, sous le nom de « matoutou ». Ces deux recettes diffèrent au niveau du goût et de la préparation. Pour les découvrir cliquez ici. Source : lewebpedagogique.com Sénégale Le Ngalakh est un dessert Sénégalais à base de pâtes d’arachide, de fruits de baobab et d’araw, qui est une sorte de couscous. Cette spécialité est particulière car, selon la tradition, elle est partagée entre voisins et non en famille. Source : peko-peko.fr Sources : https://www.frigomagic.com/fr/paques-idees-recettes-monde/ https://flexigourmet.fr/histoires-culinaires/repas-traditionnels-paques-monde/ https://blog.musement.com/fr/8-traditions-de-paques-a-travers-les-monde/ https://blog.fr.hellofresh.be/7-traditions-de-paques-travers-le-monde/ https://www.ef.fr/blog/language/8-traditions-paques-dans-le-monde/ https://rightknowgmo.com/voyage/14-meilleures-traditions-de-paques-a-travers-le/ https://voyages.ideoz.fr/finlande-traditions-paques/ https://dailynewshungary.com/traditional-hungarian-methods-to-decorate-easter-eggs-photos-videos/ https://www.ladepeche.fr/article/2016/03/28/2313336-15000-oeufs-pour-une-omelette-geante-a-bessieres.html https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/info/haux--une-omelette-geante-pour-un-lundi-de-paques-84511.html https://www.polka50plus.pl/smigus-dyngus-nie-tylko-dla-polakow/ http://gourmetpedia.org/traditions/paques-recettes/paques-mexique/ https://www.196flavors.com/fr/equateur-fanesca/ https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/a-table-pour-le-matoutou-et-le-matete-des-antilles-822608.html https://flexigourmet.fr/histoires-culinaires/repas-traditionnels-paques-monde/ https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/info/haux--une-omelette-geante-pour-un-lundi-de-paques-84511.html ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- BeCook ! – Ontdek Pasen over de hele wereld In België rijmt Pasen met ... eierenjacht! Deze traditie stamt inderdaad uit de middeleeuwen. Omdat het verboden was om de klokken te luiden tussen Witte Donderdag en Paasdag, werd deze stilte aan de kinderen verklaard door de klokken die naar Rome gingen om gezegend te worden. En op de terugweg werden ze overladen met eieren die in de tuinen en op de balkons vielen. Door andere culturen te observeren, kunnen wij tradities ontdekken die totaal anders zijn dan de onze. Vuurwerk, watergevechten, ... . Ontdek Pasen over de hele wereld in dit artikel! Bron : Pexels 1. Tradities over de hele wereld Australië Met Pasen liggen de Belgische supermarkten vol met chocolaatjes in de vorm van eieren en konijnen. In Australië zijn ze echter vervangen door bilbys, die de oren van een konijn hebben maar de neus van een muis. In dit land worden konijnen namelijk gezien als landverwoesters en worden zij daarom niet echt gewaardeerd. Bron : rightknowgmo.com Corfu, Griekenland En laten we nu wat lawaai maken op het eiland Corfu. Wist je dat Grieken op Stille Zaterdag aarden potten uit hun raam gooien? Sommigen geloven dat dit van de Venetianen komt, die met nieuwjaar oude voorwerpen gooiden om een ​​nieuw begin te markeren, anderen zeggen dat het de nieuwe oogsten symboliseert. Finland In Finland verkleden kinderen zich als heksen en bedelen ze van deur tot deur om eieren. Dit is bedoeld om boze geesten af ​​te weren in ruil voor een chocoladebeloning of andere zoetigheden. Volgens sommige bronnen gaat dit bezoek ook gepaard met het schudden van wilgentakken, wat geluk brengt. Florence, Italië Ken je de "Scoppio del Carro"? Het is inderdaad een paas-traditie in Florence, waar een wagen versierd met vuurwerk door de straten wordt gedreven door mensen in 15e-eeuwse kostuums. Gestopt bij de koepel, wordt de kar verlicht en begint de show. Deze traditie streeft naar goede oogsten. Haux, Frankrijk Sommige mensen vieren Pasen met vrienden, familie, en anderen met een heel dorp! In Haux bereiden de fijnproevers een reuzenomelet. Volgens de laatste gegevens kan het meer dan 4.500 eieren bevatten en 1.000 mensen voeden. Volgens de geschiedenis hield Napoleon van dit gerecht en vroeg hij het voor zijn hele leger te bereiden. Deze traditie is ook aanwezig in Bessières, waar de omelet tot 15.000 eieren kan bereiken! Bron : Remy Gabalda / AFP - Getty Images Hongarije Maak plaats voor kleuren ! Met Pasen versieren de Hongaren hun eieren. De oude schildertechnieken worden nog steeds gebruikt. Zo worden saffraan en calendula gebruikt om de gele kleur te verkrijgen, en spinazie, brandnetels en groene bessen voor de groene kleur. Filippijnen Nog een creatief idee! Filippino's maken beeldjes van palmbladeren. Meestal hebben ze de vorm van een kruis, bloem of duif en zijn ze bedoeld om huizen te beschermen tegen boze geesten. Polen Aanvallen ! Op paasmaandag vieren de Polen Śmigus-dyngus, wat gewoon een watergevecht is. De gebruikte wapens zijn waterpistolen, emmers of plastic flessen. In sommige gezinnen wordt deze activiteit zelfs 's morgens gevierd. Pas dus op voor de slapers! In het verleden was deze traditie bedoeld om de lokale bevolking wakker te schudden na de donkere winter, en om de vruchtbaarheid bij vrouwen te bevorderen. 2. Enkele culinaire inspiraties Mexico De "Capirotada" is een gerecht uit het noordwesten van Mexico. Het is een broodpudding. Elk ingrediënt is een symbool. Zo stellen de kaneelstokjes het kruis voor en de druiven de spijkers. Bron : metalboss.com Ecuador Fanesca is een soep uit Ecuador. De samenstelling varieert van regio tot regio. Maar de belangrijkste ingrediënten zijn de 12 granen, die de 12 apostelen voorstellen, kabeljauw, melk, eieren en "molo". Het oudste recept dateert van 1882! Bron : laylita.com Spanje Mona is een brioche die in Spanje traditioneel met Pasen wordt gegeten, en wordt gekenmerkt door citroen- en sinaasappelbloesemsmaken. Traditioneel wordt dit dessert met de familie gedeeld en tijdens een picknick gegeten. Bron : Jean-louis Girones Guadeloupe Matété is een gerecht uit Guadeloupe. Het belangrijkste ingrediënt is de landkrab, die in februari wordt gevangen en tot Pasen wordt gevoerd. Deze krab wordt ook op Martinique gegeten, onder de naam "matoutou". Deze twee recepten verschillen qua smaak en bereiding. Om ze te ontdekken, klik hier. Bron : lewebpedagogique.com Senegalees Ngalakh is een Senegalees nagerecht op basis van pindapasta, baobabvruchten en araw, een soort couscous. Deze specialiteit is bijzonder omdat het volgens de traditie wordt gedeeld tussen buren en niet met de familie. Bron : peko-peko.fr Bronnen: https://www.frigomagic.com/fr/paques-idees-recettes-monde/ https://flexigourmet.fr/histoires-culinaires/repas-traditionnels-paques-monde/ https://blog.musement.com/fr/8-traditions-de-paques-a-travers-les-monde/ https://blog.fr.hellofresh.be/7-traditions-de-paques-travers-le-monde/ https://www.ef.fr/blog/language/8-traditions-paques-dans-le-monde/ https://rightknowgmo.com/voyage/14-meilleures-traditions-de-paques-a-travers-le/ https://voyages.ideoz.fr/finlande-traditions-paques/ https://dailynewshungary.com/traditional-hungarian-methods-to-decorate-easter-eggs-photos-videos/ https://www.ladepeche.fr/article/2016/03/28/2313336-15000-oeufs-pour-une-omelette-geante-a-bessieres.html https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/info/haux--une-omelette-geante-pour-un-lundi-de-paques-84511.html https://www.polka50plus.pl/smigus-dyngus-nie-tylko-dla-polakow/ http://gourmetpedia.org/traditions/paques-recettes/paques-mexique/ https://www.196flavors.com/fr/equateur-fanesca/ https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/a-table-pour-le-matoutou-et-le-matete-des-antilles-822608.html https://flexigourmet.fr/histoires-culinaires/repas-traditionnels-paques-monde/ https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/info/haux--une-omelette-geante-pour-un-lundi-de-paques-84511.html

Les espaces co-kitchen de BeCook!

Aujourd’hui attardons-nous sur une des co-fondatrices de "BeCook!", moi, Sara Dirkx. La semaine dernière j’ai eu l'occasion de me faire interviewer par Emmanuel Mukenge de IMB Professionals. Lors de cette interview, je me suis livrée et j’ai donné la raison qui m'a poussée à me lancer dans "BeCook!". Une belle histoire qui commence. Comme dit dans l'interview, j’ai toujours su que je lancerais une entreprise innovante et utile. Mais le déclic de me lancer dans l’alimentation m'est venu le jour ou mon fils m'a dit « Maman, tu aides les enfants des autres pays, mais que fais-tu pour moi et mon petit frère ? ». Et un jour mon mari et moi avons fondé NOTRE entreprise, "BeCook!". "BeCook!" est une pépinière d’entreprises dans l’alimentation durable qui offre des opportunités aux porteurs de projets, aux entrepreneurs afin de se lancer dans le secteur de l’alimentation (traiteur, HORECA, agroalimentaire, …). Nous proposons des espaces de cuisine aux professionnels, ou en d’autres mots, espace co-kitchen ou espace co-cuisine. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter au 0495 14 63 29. Le revers de la médaille. Je suis une femme qui arrive dans un monde à forte prédominance masculine, ce monde que tout le monde connaît, le monde des affaires ! Un nouveau challenge pour moi, il me faut m'imposer. Sans oublier les coups bas causés par ces terribles événements arrivés ces derniers temps à Bruxelles. La suite... Pour savoir si je m’en suis sortie et avoir mon petit conseil de fin de mon interview je vous invite à le lire ! ADRESSE Bons Plaisirs srl (Rue) Dieudonné Lefèvre(straat) 27 1020 Bruxelles/Brussel CONTACT Tel: +32 495 14 63 29 Email: becook.brussels@gmail.com

Comment les restaurants peuvent-ils mettre en place un service de livraison ?

Quels sont les éléments importants à prendre en compte lorsqu’un restaurant veut démarrer une activité de livraison à domicile ? Vous êtes propriétaire et/ou gérant de restaurant ? Vous souhaitez livrer directement chez vos clients ? Ou vous voulez simplement connaître les grandes étapes qu’un restaurant doit effectuer pour débuter une activité de livraison à domicile ? Planifier ses besoins est une étape indispensable avant de débuter tout projet. Mais quels aspects sont à prendre en compte ? Faut-il engager des livreurs ? Faut-il louer des cuisines professionnelles ? Faut-il externaliser la livraison des plats via des entreprises de livraison de plats cuisinés ? Nous nous proposons de vous expliquer les éléments les plus importants à prendre en compte lorsqu’un restaurant démarre une activité de livraison de plat à domicile. Tout d’abord, quelles sont les raisons pour lesquelles un restaurant devrait livrer des plats à domicile ? Eh bien, il faut dire que la livraison à domicile a le vent en poupe et cela pour plusieurs raisons : Les livraisons à domicile sont de plus en plus prisées par les clients. Les livraisons à domicile augmentent le chiffre d’affaires du restaurant. En pleine crise du coronavirus, où les entreprises du secteur de l’HORECA ne peuvent plus ouvrir leurs établissements mais peuvent tout de même livrer, la livraison à domicile est utile. Quelles sont les points importants à prendre en compte lorsque vous décidez de vous lancer dans la livraison de plats à domicile ? Et que devez-vous planifier ? Le restaurateur doit établir un plan où il définit le nombre de clients qu’il souhaite toucher, la quantité de matières premières dont il a besoin pour atteindre son objectif et délimiter le périmètre géographique sur lequel il souhaite livrer ses plats : 1. Déterminer le nombre de clients que l’on va gagner Quel est le nombre de clients que je suis susceptible de toucher et de quelle quantité de matières premières ai-je besoin ? Ouvrir un service de livraison à domicile signifie que le nombre de clients va potentiellement changer et donc la quantité de matière premières dont a besoin le restaurateur pour faire face aux nouvelles commandes risque aussi d’augmenter. De ce fait, il doit calculer la quantité dont il a besoin afin d’optimiser la production. Pour pouvoir précisément évaluer le potentiel, vous avez besoin d’évaluer le nombre de personnes résidant dans le périmètre que vous avez délimité. Mais comment calculer le nombre potentiel de clients que vous pouvez atteindre ? Eh bien, il existe plusieurs outils. En voici un : Le monitoring des quartiers : Il s’agit d’un site qui fournit des informations précises sur la population, le marché du travail ou le logement dans les quartiers bruxellois. Il permet aussi de comparer les quartiers de Bruxelles en fonction de caractéristiques sociaux-démographiques. (http://monitoringdesquartiers.brussels/ ) Avec cet outil, vous pouvez effectuer votre étude de marché avec précision et estimer de manière efficace le pourcentage de personnes résidant dans le périmètre délimité. 2. Délimiter la zone géographique Dans quel périmètre géographique pourrais-je effectuer mes livraisons et quel impact aura l’activité de livraison de plat à domicile sur l’organisation de mon restaurant ? Étape importante et nécessaire car plus la zone est grande, plus le nombre de clients est potentiellement grand. Mais le revers de la médaille est qu’un plus grand périmètre nécessite plus de livreurs. En général, on estime que le périmètre adéquat pour pouvoir livrer des plats encore chauds est de 3 km autour de vos cuisines. Cela vous permet de livrer des plats chauds dans les 15 minutes. En ce qui concerne l’organisation des cuisines, il est conseillé d’aménager une zone séparée pour préparer les plats afin d’éviter de mélanger la préparation des commandes et ceux destinés à la livraison. Vous pouvez le faire au sein de votre entreprise ou louer des cuisines professionnelles chez BeCook!. BeCook! loue des cuisines professionnelles et individuelles ainsi que des espaces de stockage. De plus, BeCook! est situé à proximité de Tours et Taxis, au centre de Bruxelles (à 3 km du centre-ville) ce qui vous permet de livrer dans un plus grand périmètre. 3. Comment gérer les commandes et les livraisons ? Comment assurer les livraisons ? Le restaurant doit être capable d’enregistrer les commandes et d’acheminer les plats commandés jusqu’au domicile des clients. Pour cela, deux solutions sont possibles : Assurer soi-même la livraison ou sous-traiter la livraison à une entreprise de livraison de plats. (Takeaway, Uber Eats, Deliveroo etc.) Assurer soi-même la livraison Vous allez devoir envoyer un ou plusieurs employés effectuer la livraison voire embaucher des chauffeurs. Dans tous les cas, les coûts vont augmenter. De plus, d’autres paramètres sont à prendre en compte (par exemple, la température des véhicules de livraison ou la sécurité du livreur). Vous devrez aussi développer un site web ou une application pour pouvoir enregistrer les commandes. L’utilisation d’une entreprise de livraison de plats cuisinés L’avantage est que ces entreprises vous permettent de gagner rapidement en visibilité en étant présent sur leurs plateformes. L’avantage majeur est que les entreprises de livraison de plats cuisines s’occupent absolument de tout : de la gestion de la plateforme de commande à la livraison. BeCook! est une entreprise bruxelloise située à proximité de Tours & Taxis qui loue des cuisines professionnelles et individuelles, ainsi que des espaces de stockage. Le tout à des prix démocratiques.

Comment poursuivre son activité de restaurateur/traiteur malgré le coronavirus ?

Comment poursuivre son activité de restaurateur/traiteur malgré le coronavirus ? Le gouvernement belge impose la fermeture des restaurants, cafés et traiteurs depuis le vendredi 13 mars à minuit. C’est un coup dur pour l’ensemble du secteur qui n’avait pas besoin d’une nouvelle crise qui lamine les efforts déjà consentis récemment. Il existe cependant des moyens de maintenir une activité malgré les conditions de fermeture actuelles. La ministre de la santé Maggie De Block l’a confirmé. « Les commandes à emporter et les livraisons sont entre-temps toujours possibles » écrit-elle. C’est une excellente opportunité de recentrer ses activités vers la livraison de plats à emporter. Que devez-vous prévoir ? Vérifiez d’abord si votre localisation permet d’atteindre un potentiel de clientèle suffisamment intéressant. Un outil comme le Monitoring des Quartiers de la Ville de Bruxelles offre une analyse pertinente sur le sujet. Si votre quartier dispose du potentiel pour délivrer des plats à domicile ou au bureau, lancez-vous sans tarder. Votre entreprise n’est pas dans une zone bien adaptée ? Des solutions existent à moindre frais au travers des cuisines partagées qui vous offre un service à la carte et des tarifs à l’heure d’utilisation. Vous pouvez tester votre offre rapidement avec une prise de risque très faible. A Bruxelles, deux adresses vous offrent ce service. BeCook! (www.becook.be) pour la zone Centre-ville et Nord de Bruxelles. Co-oking (www.co-oking.be) qui peut délivrer la zone ouest et sud de Bruxelles. Adaptez-vos recettes Tous les plats ne s’adaptent pas à une livraison à domicile. Par exemple, un plate de boulettes à la sauce tomate supportera mieux les 15 minutes de transport qu’un steak frites salades. Sélectionnez soigneusement les plats qui conviennent le mieux à la livraison. Respecter la réglementation L’AFSCA a rappelé la réglementation en vigueur pour la livraison des plats à emporter et les repas livrés à domicile. http://www.afsca.be/professionnels/publications/communications/2020-03-13.asp Veillez à prévoir un délai court entre l’enlèvement et la livraison et des sacs ou caisses de transport adaptés. Le transport Si votre clientèle est proche de votre établissement (max. 15 minutes), peut-être pourront-ils vous rejoindre d’eux-mêmes. Si tel n’est pas le cas, il vous faudra organiser un service de transport, soit grâce à votre propre personnel, soit via des transporteurs indépendants. La communication Utilisez tous les canaux dont vous disposez : liste des emails client, Facebook, Instagram, affichage sur les vitrines de votre établissement. Partagez un maximum, vos clients vous soutiennent, il est important qu’ils sachent que vous continuez votre activité. La plateforme Si vous ne disposez pas de votre propre plateforme de commande, ce qui est le cas de beaucoup d’acteurs du secteur, vous avez le choix entre le système D, le téléphone de votre établissement, ou le passage via les plateformes existantes : UberEats, Deliveroo, Takeaway.com. La mise en place est très rapide. Les emballages Filez rapidement chez des fournisseurs d’emballages pour disposer des récipients nécessaires à la livraison à domicile. Des magasins comme Ava, Clavie ou même Metro pourront vous en fournir.

HORECA à Bruxelles : Est-ce que les « Dark Kitchens » sont une solution? [et comment en tester une]

Entre le confinement et la montée en puissance des plateformes de livraisons de repas, les restaurants ont besoin de solutions pour pouvoir continuer à exister. Une de ces solutions en vogue est le concept de “Dark Kitchens”. Dans cet article, vous apprendrez : Qu’est-ce qu’une Dark Kitchen ? Pourquoi les Dark Kitchens sont en plein essor ? Comment tester le concept malgré le confinement ? Quelques considérations à prendre en compte Les avantages de la formule pour les restaurateurs Un partenaire pour vous aider à Bruxelles : Brussels Food Business Center “On ne peut pas contrôler toutes les circonstances de la vie. Mais on peut toujours faire des efforts pour contrôler notre façon d’y réagir.” Denis St-Pierre Connaissez-vous le concept de « Dark kitchen », également connu sous le nom de « virtual kitchen », « cloud kitchen » ou encore « ghost kitchen »? Tous ces noms se rapportent à un même business : ces enseignes vendent des repas exclusivement en ligne. Des plateformes telles que Uber Eats, Deliveroo, Take Away font de ce marché une vraie mine d’or. En effet, ces canaux de livraison permettent aux entreprises alimentaires de se connecter facilement avec les clients et de livrer rapidement des repas à domicile. Pourquoi ce modèle est-il en plein essor? Les gens ont moins de temps à consacrer aux activités quotidiennes telles que la cuisine. Par conséquent, de plus en plus de clients passent commande en ligne. La demande de restaurants virtuels est en croissance depuis plusieurs années. Parallèlement, il y a un essor global des modèles commerciaux en ligne. Ces éléments influencent presque toutes les industries d’aujourd'hui, y compris le secteur alimentaire. Les restaurateurs qui ont un établissement physique prennent le pas et proposent, de manière toujours plus fréquente, un service de livraison, conjointement à leur activité de base. Pour illustrer ces propos, voici quelques chiffres: - En Belgique, 3.000 restaurants ont déjà signé avec la plateforme Deliveroo. Il semblerait que le secteur connaisse un essor remarquable. - D’après les pronostics d’UBS, en 2030, le secteur de la livraison des repas à domicile pourrait représenter 365 milliards de dollars dans le monde, contre 60 milliards en 2018. Il y a dès lors de plus en plus de restaurateurs qui désirent s’adresser uniquement à la livraison à domicile ou au bureau afin de bénéficier de coûts d’investissement, de fonctionnement et de personnel réduits. Leur modèle de réussite se base essentiellement sur l’utilisation d’une “Dark Kitchen”. “Dark Kitchen”: voilà comment en mettre une en place Tout d’abord, vous commencez comme n’importe quel restaurant : en définissant le menu et le marché auquel vous vous adressez (les Dark Kitchens se concentrent principalement sur le public des employés de bureau à l’heure du lunch et les repas du soir à domicile). Vous prévoyez une stratégie digitale de promotion avec une excellente image de marque. Ensuite un budget est consacré à la publicité principalement sur Facebook et Instagram, sans négliger le contenu sur les réseaux sociaux, le site web et une mise à jour constante du menu et des promotions. Après, vous choisissez la plateforme de livraison. Leur commission varie entre 10% et 40% pour le service de livraison (quels services sont compris dans ce budget ?). Généralement, il est conseillé de travailler avec plus d’une plateforme afin d’assurer le service et le développement. Ces plateformes agissent par l’intermédiaire d’applications mobiles qui s'intègrent dans le fonctionnement de l’entreprise alimentaire. Concernant la planification il est très important de définir la zone de livraison (dans un rayon de 3 à 6 km, selon que les plats soient livrés chauds ou pas), les prix des plats (entre 6 euros et 18 euros par plat selon le chef et le type de cuisine choisis), les horaires et le système de livraison (soit assurer soi-même la livraison ou sous-traiter la livraison à une entreprise de livraison), ainsi que la méthode d’emballage qui garantit la qualité et l’image du restaurant. Checklist pour mettre en place un service de livraison : Avant de décider d’implémenter le service de livraison vous devez considérer certains risques dans la capacité de production et de service. Lorsque vous décidez de vous lancer dans cette nouvelle source de revenus, vous devez tenir compte des considérations suivantes : Normative : comme pour tout business il existe différentes normes. Nous vous invitons à vous adresser à quelqu’un qui peut vous conseiller sur les autorisations requises, les contrats ou encore les assurances. Réception de commandes : vous devez avoir un système informatique qui vous permet de gérer les commandes. Généralement, les plateformes fournissent ce système et s’engagent à promouvoir votre offre via internet mais vous devez avoir bien défini l’opération au sein de votre entreprise. Cuisines : vous devez être prêt.e à recevoir les commandes le moment venu et être conscient que des pics de production peuvent croître à un niveau exponentiel. C’est pourquoi vous devez disposer d’un espace optimal pour produire vos plats, avec suffisamment de lumière ou d’équipement; tout ça bien sûr dans un espace aux normes de l’hygiène. Livraison : il est très important que vous fixiez des itinéraires et des zones dans lesquelles vous allez délivrer, ceci afin de réduire les coûts et garantir que les produits arrivent à destination dans les meilleures conditions et que la chaînes du chaud/froid soit respectée. De plus, choisir une plateforme de livraison en ligne vous aidera à réduire encore les coûts liés à l’embauche d’un livreur ou à l’acquisition de véhicules ou vélos. Feedback : il est essentiel de disposer d’un retour d’expérience des clients, c’est pourquoi un système de feedback est pertinent et nécessaire afin de mesurer la satisfaction et l'expérience de votre service et par la suite d’améliorer votre plan d’action. Les clés pour un packaging réussi Vous devez prendre en considération 3 choses importantes : Prix : dans des nombreuses occasions le prix d’emballage réduit fortement les bénéfices, prêtez-y attention au moment du choix ! Qualité : vous devez faire très attention à ce que les produits arrivent aux destinataires dans les meilleures conditions, présentés correctement. Ecologie : aujourd’hui, il est très important d’être respectueux de l’environnement. Considérez l’utilisation d’emballages recyclables ou biodégradables dans vos livraisons. En plus d’être appréciés par les clients, ils peuvent être un grand différenciateur de votre concurrence. « Dark Kitchen » : Avantages pour les restaurateurs Le fait de ne pas devoir fournir d’espace de consommation aux clients réduit considérablement les charges telles que le loyer et le personnel. Les Dark Kitchens sont donc un excellent moyen pour les nouveaux projets de restauration de se lancer avec peu de frais généraux. Pour les restaurants déjà établis, cette solution permet d’augmenter leur capacité et répondre à la croissance du marché de la livraison de repas. Une autre valeur clé du modèle de Dark Kitchen est la possibilité d'expérimenter facilement de nouvelles marques, de nouveaux menus ainsi que de nouveaux concepts. Si l’ambition de l’entrepreneur est de disposer de sa propre infrastructure à terme, les Dark Kitchens permettent également de gagner de la crédibilité auprès des instances financières (les banques et les sociétés financières) et des investisseurs privés (‘Business angels’, ‘crowdfunding’,  investisseurs en capital-développement selon l’avancement de votre projet et de son potentiel). Les changements à considérer lorsque les tendances alimentaires des consommateurs changent sont minimes, de sorte que l’agilité de l’activité est très forte, un menu ou un concept évolue en un rien de temps. Si une offre ou une enseigne virtuelle ne fonctionne pas, l’entrepreneur en crée tout simplement une nouvelle. Brussels Food Business Center : une des solutions dont vous avez besoin pour démarrer votre Dark Kitchen Nous mettons à votre disposition des cuisines professionnelles et individuelles à louer. Nos cuisines sont aux normes de l’AFSCA et sont full équipées. De plus, nous sommes situés à moins de 3 kilomètres de l’hyper-centre de Bruxelles. Par ailleurs, nous vous offrons la possibilité de desservir l’ensemble des communes bruxelloises. En louant nos cuisines, nous vous offrons : - Un lieu de production aux normes de l'AFSCA et la possibilité de commercialiser vos produits sans contrainte administrative. - Des cuisines individuelles disponibles 24h/24 et 7j/7. - Commencer votre activité avec un minimum d’investissement et un maximum de rentabilité : Louer chez nous à prix réduit vous permet de démarrer votre activité plus sereinement et d’atteindre un seuil de rentabilité rapidement. Vous pourrez ainsi développer votre image de marque et vous concentrer sur la promotion de vos produits. - Les conseils d’experts dans la production alimentaire et dans le lancement de votre business. Nous pouvons vous aider à définir quel marché prendre, comment démarrer votre activité, comment gérer votre production, votre logistique (système de livraison) et bien d’autres choses. Nous serons toujours là pour vous aider. Optez pour l’action et n’hésitez plus à nous contacter ! Nous ferons de votre projet, une réussite. Tel : +32 495 14 63 29 E-mail : becook.brussels@gmail.com Source photo: freepik.es

Traiteur à Bruxelles : comment retrouver un chiffre d’affaires pendant et après le confinement ?

Depuis vendredi 13 mars, l’économie belge tourne au ralenti. En effet, le confinement imposé fait souffrir de nombreux secteurs. L’HORECA n’est bien sûr pas épargné. Nous nous sommes penchés sur le sujet et avons essayé de trouver des pistes pour retrouver des sources de revenus salvatrices. Dans cet article vous trouverez des conseils pour : Travailler pendant le confinement – rester en contact tant en interne qu’en externe Garder des revenus pendant le confinement Comment gérer le surplus de demande lors du dé-confinement Profiter des avantages d’un espace de cuisine en location Nous partagerons également avec vous le cas concret d'un client qui à réussi à appliquer ces conseils. Comment travailler dans l’Horeca pendant le confinement (et après) Il y a toujours une part de travail à réaliser en amont. Il est important de garder un contact tant en interne qu’en externe. Continuez de communiquer avec votre clientèle habituelle, ils vous seront d’autant plus fidèles lorsque votre activité reprendra. Pour ce faire, les réseaux sociaux vous seront d’une grande utilité. À vous d’être créatifs. mais attention, restez toujours positifs ! N’oubliez pas vos collaborateurs. Le moment venu, ils devront être prêts à travailler et à répondre à l’ensemble de la demande. Appel, mail ou encore vidéo conférence, tous les moyens sont bons. Vos fournisseurs jouent également un rôle important, sans matière première impossible de travailler. Assurez-vous qu’ils pourront vous fournir ce dont vous avez besoin, peut-être même plus que d’habitude. HORECA : Comment vous organiser pour garder des revenus Vente en ligne/Livraison Lorsqu’il est possible de le faire, il est intéressant de réorganiser son activité afin de garder un revenu, même pendant cette phase de confinement. Si d’habitude vous disposiez d’un point de vente physique, ne négligez pas l’opportunité de réaliser de la vente en ligne. Cela va vous permettre d’élargir votre zone de chalandise et ainsi d’augmenter votre nombre de prospects. Par ailleurs vous augmenterez votre visibilité et vous ne vous ferez pas oublier. Lorsque les activités pourront revenir à la normale, la demande va croître car vous aurez su saisir les opportunités qui s’offraient à vous, en temps voulu. Offres exceptionnelles Vous pouvez également profiter de la solidarité et des aides qui vous sont proposées. Par exemple, vous pouvez bénéficier d’une aide commerciale gratuite sur la plateforme de Resto19 : https://resto19.be/ Vous pouvez y créer vos offres gratuitement - Voici 2 exemples : Offre :  Livraison de soupes bios « Nous vous proposons la livraison de soupes fraîches au litre (7.50 euros/litre) . Les légumes utilisés sont issus de maraîchers bios et locaux. Toutes les soupes sont sans gluten, végétariennes et sans lactose. Notre atelier respecte toutes les mesures d'hygiène imposées par  l'Afsca ainsi que les modes de désinfections et de confinement établis dans le cadre de l'infection Covid 19. Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter par mail : bonjour@papillesenvert.com ou  0483 30 03 23 » Offre :  Petites douceurs gustatives ? « En ces temps de confinement, quoi de mieux que de s'offrir quelques douceurs comme des galettes, des meringues, des macarons, un cake ou encore des palets bretons ? Mes douceurs sont réalisées au beurre, aux œufs de ferme, sans aucun additif ou colorant artificiel. Elles demandent donc un délai de fabrication de 3 jours, en d'autres mots vous commandez aujourd'hui et vous êtes livrés dans les 3 jours :-) Je livre sans contact et avec des gants dans un rayon de 20 km de l'entité d'Ath. Contact : mikegi73@hotmail.com » Voici d’autres sites web solidaires et locaux, entièrement gratuits pour soutenir l’économie des petites entreprises belges. · Belgian Corner (https://www.belgian-corner.com/) · Les e-shops Belges (https://www.leseshopsbelges.be/) · Retail (https://www.facebook.com/groups/hub.brussels.retail/) Réorganiser son offre / Modifier son produit Il est important de savoir s’adapter. La clé, c’est de trouver les produits qui correspondent aux besoins actuels. Don’t find customers for your products, find products for your customers. “ Seth Godin” (responsable du marketing direct de Yahoo). Voici quelques exemples de différents entrepreneurs : Foodiz/Tribu : a adapté sa formule de lunch pour les bureaux (Foodiz) à Family box (Tribu) pour les familles confinées à la maison. Cutie-Pie : durant le contexte covid-19, Cutie-pie a mis un point d'honneur à permettre aux parents de continuer à recevoir les petits pots à leur porte, un bel exemple de persévérance. Deemuesli : a modifié son packaging, de vrac (qui n’est plus en vogue suite au covid-19) vers du packaging individuel pour maintenir la confiance des consommateurs dans l’hygiène du produit. Déconfinement : comment faire face à l’explosion de la demande ? Voici nos conseils sur comment faire face à l'afflux de réservations liés aux restrictions drastiques de ces derniers mois. Lors des différentes étapes du déconfinement, les acteurs de l’HORECA pourront petit à petit reprendre leurs activités. Les événements seront de nouveaux permis : mariage, baptême, anniversaire, soirée privée, évènement public… Les restaurants et les cafés pourront également rouvrir leurs portes. Avec l’été qui approche et probablement une interdiction momentanée de voyager, la demande va être folle ! Alors voici comment en faire une opportunité et faire exploser votre chiffre d’affaire. La recommandation : Accepter le plus de clients possibles !! Voici 4 conseils qui vous permettrons d’augmenter votre capacité de production. Vous pourrez répondre à plus de demandes et mieux gérer votre organisation. Cuisines : si vous avez besoins de produire plus et n’avez pas l'espace nécessaire, il est possible de louer des cuisines professionnelles et individuelles. Découvrez cette solution sur les sites suivants. https://www.becook.be/ https://www.cookwork.be/ Salles : si vous avez plus d’événements que prévu à caser dans votre agenda, il est possible que vous manquiez de salles à proposer. https://www.greenbizz.brussels/fr/evenements/ https://www.salles.be/location-de-salle-bruxelles.htm https://findyourplace.be/fr/ Staff : prévoyez du personnel supplémentaire. Vous pouvez faire appel à du personnel externe (intérimaire, student job,…). https://www.student.be Déléguer : pour gagner du temps et pouvoir gérer autant de demandes, il peut également être envisageable de déléguer une partie de la production alimentaire. Informatiser un maximum est également une solution. (e-shop, appel téléphonique via RingOver, …) Notre solution : Une cuisine professionnelle à louer à l’heure pour satisfaire la demande sans faire d’investissement La reprise de la demande va être un soulagement mais va également présenter des défis : Comment produire en grande quantité si votre cuisine n’est pas adaptée ? Comment prévoir des variations de stocks ? Comment utiliser un matériel professionnel sans avoir à faire de nouveaux investissements ? Nous avons pour vous une solution toute trouvée : une cuisine professionnelle à louer à l’heure. Becook! vous offre un condensé de tous les points vu ci-dessus. Si votre cuisine est trop petite et ne permet pas de produire autant que vous le souhaitez certains jours, nous mettons à votre disposition des cuisines professionnelles et individuelles. Nos cuisines sont aux normes de l’AFSCA et sont full équipées. De plus, nous sommes situés à moins de 3 kilomètres de l’hyper-centre de Bruxelles. L’emplacement est facilement accessible et dispose du parking nécessaire. Par ailleurs, nous vous offrons la possibilité de desservir l’ensemble des communes de Bruxelles et du Brabant. Il est également possible de louer des salles de réception de différentes tailles annexées à nos cuisines. Les facilités comprennent également la possibilité de stocker vos livraisons fournisseurs ou vos produits. Pour démarrer le retour de votre chiffre d’affaires, appelez aujourd’hui. Tel : +32 495 14 63 29 E-mail : becook.brussels@gmail.com

Découvrez Crossflow Nutrition : une start-up bien-être et santé à Bruxelles

Découvrez Crossflow Nutrition, une start-up belge basée à Bruxelles spécialisée dans le bien-être et la santé. Crossflow Nutrition vous propose un programme sur-mesure de conseils et d’accompagnement axé sur la nutrition (70 %) et sur le sport (30%).

Crossflow Nutrition n’est pas un régime, mais une formation avec des étapes simples pour que votre nutrition n’ait plus de secret pour vous. La recette unique de Crossflow ? Des conseils basés sur votre réservoir calorique, votre morphologie, et votre groupe sanguin et cela tout en mangeant mieux. Nous vous présentons son fondateur Louis-Philippe Arty. Suivez ses conseils ou formations pour retrouver votre énergie et votre forme. Quel est le concept de Crossflow pour les entreprises ? Chez Crossflow Nutrition, nous sommes convaincus que vous pouvez offrir à vos collaborateurs un environnement bienveillant qui pourra : Favoriser leur bien-être, motivation, humeur, énergie et concentration ; Améliorer l’ambiance au travail ; Augmenter leur immunité et sensibilité aux maladies. Découvrez Louis-Philippe Arty, le fondateur de Crossflow ! Louis-Philippe Arty est nutritionniste et c’est suite à un évènement tragique en 2014 que la nutrition va occuper une grande place dans sa vie ! Depuis, il est diplômé en nutrition et spécialisé en calcul de macro aliment. Il aide des particuliers et des entreprises à tirer profit dans leur manière de s’alimenter en conséquence. En 2017, il a lancé Crossflow Nutrition. Pour plus d’informations sur Crossflow, contactez-les au +32 486 52 82 44 ou via info@crossflownutrition.com et découvrez comment Crossflow peut vous aider à retrouver la forme avec une meilleure alimentation ! www.crossflownutrition.com Vous êtes actif dans le secteur HoReCa et santé à Bruxelles? Découvrez le Brussels Food Business Center (BFBC) qui vous propose des cuisines professionnelles individuelles à louer (à l’heure, à la journée ou au mois). Le BFBC, c’est aussi une communauté d’entrepreneurs food et locaux qui développent leurs activités, partagent leur expérience et leurs ressources. Pour en savoir plus, contactez-nous ou réservez une visite gratuite de nos cuisines partagées situées en bordure du Canal de Bruxelles (à proximité de Tour et Taxis).