top of page

Solutions pour des systèmes alimentaires durables : Agir pour l'avenir de l'alimentation

Les systèmes alimentaires actuels sont confrontés à de nombreux défis, notamment la croissance démographique, l'urbanisation, le changement climatique et la perte de biodiversité. Mais il existe des solutions prometteuses pour transformer ces systèmes afin d'assurer une alimentation durable pour tous tout en protégeant l'environnement et en favorisant la prospérité économique et sociale. Cet article explore certaines de ces solutions clés.


Agroécologie et pratiques agricoles durables :

Adopter des pratiques agricoles durables telles que l'agroécologie permet de protéger l'environnement, de maintenir la biodiversité et de régénérer les sols. Ces approches respectent l'équilibre écologique, réduisent l'utilisation de produits chimiques et favorisent des systèmes agricoles résilients.




Exemple : objectif de la Politique Agricole Commune (PAC) à la Wallonie s'est engagée l’an dernier à atteindre un objectif ambitieux de 30 % de surface agricole cultivée en mode biologique d'ici à 2030, dépassant ainsi les exigences du Green Deal de la Commission européenne qui demandait 25 %.



Agriculture urbaine et circuits courts :

L'agriculture urbaine offre des possibilités de production alimentaire locale, réduit les émissions liées au transport et favorise la consommation d'aliments frais et de saison. Les marchés à courte distance, tels que les marchés de producteurs locaux, rapprochent les consommateurs et les producteurs et soutiennent les économies locales.




Exemple : Un exemple concret de circuits courts à Bruxelles est la Bees Coop, une coopérative où les membres achètent une part et s'engagent à assurer des permanences pour vendre des produits locaux tels que des fruits et des légumes, de la bière, des biscuits, des produits laitiers et de la viande entre autres. C’est un système win-win : les clients sont aussi les travailleurs de la coopérative.



Réduire le gaspillage alimentaire :

Des quantités importantes de nourriture sont gaspillées à divers stades de la chaîne alimentaire. La réduction du gaspillage alimentaire contribue à une utilisation plus efficace des ressources et à une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Des actions telles que l'éducation des consommateurs, la sensibilisation des acteurs de la chaîne alimentaire et la mise en place d'un système de collecte des surplus alimentaires sont essentielles.




Exemple : Bruxelles joue par exemple un rôle de sensibilisation et d’éducation de ses citoyens en mettant en œuvre des initiatives pour sensibiliser les citoyens au problème du gaspillage alimentaire et pour les éduquer sur les bonnes pratiques à adopter afin de réduire le gaspillage à domicile.



Promouvoir une alimentation saine et durable :

Il est important de promouvoir une alimentation équilibrée et durable. Cela peut être réalisé par des campagnes d'information et de sensibilisation sur les choix alimentaires, l'introduction de réglementations sur l'étiquetage nutritionnel et la promotion de régimes alimentaires basés sur des aliments locaux, saisonniers et nutritifs.




Exemple : La stratégie Good Food de Bruxelles, qui a été renouvelée pour la période 2022-2030, vise à rendre l'alimentation Good Food accessible à tous les Bruxellois et Bruxelloises en garantissant un prix équitable pour les producteursC’est dans cet optique que oodUp, l’incubateur Good Food, accompagne les projets de transformation alimentaire qui souhaitent faire la transition vers le durable pour prototyper et lancer leur produit sur le marché à travers un programme d'incubation : Accueil | Foodup.brussels | Incubateur Good Food Alimentation Durable



Investissement dans la recherche et l'innovation :

Le développement de technologies et de pratiques innovantes peut aider à résoudre les défis des systèmes alimentaires durables. Il s'agit notamment de l'agriculture de précision, des techniques de conservation des sols, de la permaculture et de l'utilisation d'alternatives durables à la production de viande et aux emballages alimentaires.




Exemple : La plateforme Takeaway.com a introduit en Belgique des emballages carton-algues développés par la start-up Notpla. Ces emballages sont une alternative écologique au plastique à usage unique, offrant une solution plus respectueuse de l'environnement pour l'emballage des repas.



Renforcer les partenariats multipartites :

La transition vers des systèmes alimentaires durables nécessite une coopération étroite entre les gouvernements, les organisations internationales, les acteurs de la société civile, les entreprises et les consommateurs. Les partenariats multipartites facilitent le partage des connaissances, des ressources, des meilleures pratiques et la coordination des efforts à tous les niveaux.




Exemple : Le réseau "The Shift" se définit comme le lieu de rencontre pour le développement durable en Belgique, favorisant la transition vers une société et une économie plus durables. Il rassemble plus de 500 membres, dont de grandes entreprises, des PME, des autorités publiques, des ONG et des consultants.






La mise en œuvre de ces solutions nécessite une action collective et des politiques d'accompagnement. Les gouvernements, les organisations internationales, les entreprises et les consommateurs ont un rôle clé à jouer dans la transition vers des systèmes alimentaires durables. En adoptant ces solutions, nous pouvons construire un avenir alimentaire plus résilient, plus sain et plus vert pour les générations actuelles et futures.



Sources :


26 vues0 commentaire
bottom of page