• BeCook!

Les nouvelles mesures concernant le Coronavirus

Avec la progression du Coronavirus, le gouvernement s’est vu obligé de prendre des mesures draconiennes. En effet, la Wallonie et la ville de Bruxelles sont les zones d’Europe les plus touchées par la pandémie.



S’il a fallu un certain temps pour que les différents gouvernements s’accordent, la Belgique a enfin obtenu des mesures harmonisées dans tout le pays. Il est donc temps pour nous de vous dire ce que vous pouvez faire pour (re)commencer votre activité alimentaire à Bruxelles malgré la crise sanitaire qui regagne en intensité.


Résumé les mesures de confinement partiel

Le couvre-feu a été déclaré de 22 heures à 6 heures du matin, la vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures, le port du masque est à nouveau obligatoire partout à Bruxelles, ainsi que le télétravail pour toutes les entreprises qui peuvent se le permettre.


Et pour l’Horeca ?

Si les restaurants ont été obligés de fermer, le take-away et les livraisons restent permis jusqu’à 22 heures. Une bonne nouvelle qui permettra peut-être aux restaurants de s’en sortir en proposant des plats à emporter ou des livraisons à domicile. Rappelons cependant que la vente d’alcool est interdite après 20 heures, il faudra donc en tenir compte lors de la préparation des commandes.


Les exceptions à ces règles : les hébergements (et leurs restaurants) ; les cuisines de collectivité pour communautés résidentielles, scolaires, de vie et de travail ; les facilités collectives pour les sans-abri ; les établissements de restauration et les débits de boissons dans les zones de transit des aéroports. (Source : Le Soir)


Comment (re)commencer une activité alimentaire ?

Comme nous l’avons dit plus haut, la préparation de plats pour des commandes à emporter ou des livraisons à domicile est toujours autorisée jusqu’à 22 heures. Si vous travaillez dans un restaurant (virtuel ou non), vous pouvez donc continuer à travailler dans vos cuisines, à condition de bien respecter les règles d’hygiène.


Si, en revanche, vous n’avez pas encore de locaux, vous pouvez louer une cuisine professionnelle pour commencer votre projet sans devoir réaliser des investissements trop importants dans cette situation économique compliquée. C’est ce qu’on appelle une “Dark Kitchen” ou un “Restaurant virtuel”. Un restaurant qui ne propose que des plats à emporter ou des livraisons à domicile (plus d’informations ici).


Nos conseils pour s’organiser dans les cuisines

  • Portez un masque en tout temps : qu’il soit réutilisable ou jetable, celui-ci doit recouvrir votre bouche ET votre nez et être propre (pas porté plus de 8 heures d’affilée).

  • Lavez-vous les mains : à chaque fois que vous touchez votre visage, votre masque ou tout matériel qui n’est pas utilisé pour la confection des plats ou l’emballage (y compris votre téléphone portable ou ordinateur). Cela est très important pour éviter la contamination de vos clients via les préparations ou les contenants.

  • Respectez les distances de sécurité : tenez-vous à minimum 1 mètre 50 de vos collègues/employés. Cela peut être difficile en cuisine mais vous pouvez vous améliorer en attribuant une zone spécifique à chaque cuisinier afin d’éviter au maximum les contacts trop rapprochés.

  • Réalisez tout votre travail administratif en dehors de la cuisine : croyez-le ou non, votre clavier d’ordinateur, votre écran de téléphone, vos stylos et classeurs, bref, tout ce que vous touchez régulièrement est susceptible d’être contaminé. Il est donc recommandé de réaliser toutes vos tâches administratives ailleurs que là où vous confectionnez vos préparations. Rappelons également que tout travail possible à réaliser à distance doit se faire en télétravail.

  • Ne prenez aucun risque : si vous avez été en contact avec une personne positive au Coronavirus ou présentant des symptômes, n’allez pas travailler en cuisine pendant les 7 jours qui suivent cette rencontre et contactez votre médecin pour connaître les précautions à prendre. La pression économique peut être forte mais votre santé et celle de vos clients est bien plus importante.

Pour en savoir plus, consultez les recommandations de l’OMS.


Aucune date de fin n’a été prévue pour ce reconfinement partiel, il va donc falloir s’armer de patience et faire preuve de résilience pour surmonter la crise. Mais chez BFBC, nous sommes sûrs que vous pouvez y arriver !

10 vues0 commentaire